AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Dame Ara
Le Monde de Dùralas a précisément 2833 jours !
Dùralas, le Lun 2 Aoû 2021 - 2:31
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

 

 Demande de classe/de changement de classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Arkos
Personnage décédé

Personnage décédé
Arkos

Messages : 291
Expérience : 1666
Masculin Âge RP : 30

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
395/395Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 470
Dégâts: 305

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 18:05
Séparation du contenu




Rôdeur, devenez celui que vous deviez être.


Demande de Classe

Je profite qu'Arkos soit partit remplir le garde-manger pour nettoyer un peu cette caverne de bois désordonnée qu'il a baptisé Cul-de-sac. Quelques habits qui traînent dans le couloir, plusieurs outils mal rangés en cuisine et ses bouquins de recettes qui traînent partout. On ne peut pas dire qu'il soit très soigneux de ses affaires... Quoi ? Vous vous attendiez à ce qu'Arkos soit le seul à raconter son histoire ? Et bien, vous vous êtes trompés. Bon, on y retourne. Comme je disais, notre Rôdeur habituel est plutôt du genre bordélique, cependant, en allant dans la salle d'entraînement, je me rappelle que ceci ne vaut que pour les affaires auxquelles il n'attache aucune espèce d'importance. Ombre, Brume et Nature, ses différentes tenues lui servant à se dissimuler sont toujours impeccablement posée sur les mannequins. Toujours propres et en parfait état, ce n'est pas le genre de fringues que je risque de trouver traînant dans un couloir un jour.

Salvator est toujours plongé dans son jus de conservation, dans son fourreau impeccablement attaché au mur de la salle. Mandragore, l'arc est accrochés au-dessus, décordés, car laisser la corde risque de la distendre avec le temps. Le carquois que le lui avait conçu contient ses flèches, sans tête pour ne pas qu'elles ne s'abîment. Les têtes en acier sont toutes classées et ranger selon leur utilité, bien sagement dans leur boite en bois, dans le tiroir de l'unique meuble de cette pièce. Des souvenirs de sa période dans la garde d'Ishtar et au Stolenmark, d'après lui, mais je sais très bien que ça ne vient pas de là. Arkos ne peut pas faire illusion devant quelqu'un le connaissant depuis sa plus tendre enfance.

Regardant pas la fenêtre de la salle d'entraînement, je pouvais voir la forêt de Sapin et notre jardin qu'il avait lui-même aménager. C'est en voyant son respect pour son équipement et son attitude envers la nature, en partie à travers ce jardin, que je pouvais voir pourquoi Arkos se comportait comme ça. Comme je l'avais dit à ces treize ans, cet enfant fera un Rôdeur remarquable avec de telles prédispositions, ou peut-être un chaman s'il choisit la voie des plantes. Malheureusement et à cause de moi, Arkos avait choisi la voie des armes et il était devenu un Rôdeur remarquable aujourd'hui. Car, oui, même s'il ne s'en rend pas compte de lui-même, Arkos est un Rôdeur à n'en point douter. Sa maîtrise quasi-parfait de l'arc, que seuls les archers peuvent rivaliser, et sa maîtrise de l'épée sont tout simplement hautement remarquables. Un style alliant parfaitement attaque et défense dans un équilibre parfait. Quelle tristesse qu'il ne se rende pas compte de ses propres capacités martiales, les jugeant normales et faciles à atteindre pour tout un chacun.

Vous me diriez, presque à juste titre, que ceci indique surtout qu'il est un bon soldat et vous n'auriez pas tout à fait tord. Les Rôdeur sont, avant tout, les soldats de la Nature et c'est ce point qui ne laisse pas de doute. Le respect de son environnement et sa capacité à se dissimuler dans celui-ci sont aussi une preuve évidente de sa nature. Trois armures, Brume pour les terrains dégagés, Ombre pour les villes et Nature pour notre environnement naturel. Trois armures légères spécialement conçues pour la dissimulation et qui parlent d'elle-même sur les capacités de dissimulation de notre humain. Et son comportement envers la nature... Par l'Esprit de la Nature, personne n'a jamais rien apprit à cet homme sur comment se comporter en forêt et pourtant, il en prend plus soin que moi. Je veux dire, le nombre d'humains à poser leur tente sur une pierre pour ne pas étouffer la végétation à même le sol sont pour le moins rare, et ceux la dissimulant pour ne pas effrayer la faune locale encore plus. À ma grande surprise, son sens de l'observation était lui aussi en éveil et il ne ratait jamais une piste au point de faire rager plus d'un pisteur. Même ce jardin de construction humaine que je regarde en ce moment est en harmonie, jumelé avec la nature de ma forêt.

Tiens, je le vois revenir par ce hublot de verre. Un aigle du Baldor est attaché à sa ceinture et une flèche cassé lui passe à travers le crâne. Je suis sûre qu'il va nous dire que c'était juste un tir normal, rien d'exceptionnel, alors que les autres chasseurs s'épuisent à toucher ce genre de petites cibles.


HRP : Lilith a décidé qu'Arkos est Rôdeur M'ssieurs, Dames.
EDIT : je recentrerais l'image pour éviter la répétition




RP en cours : 1 - 2  (libre)
Arènes en cours : 1(libre) - 2 (libre) - 3 (libre)
Je parle en #FF0000
Lilith en #4a9061
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 20:16
Séparation du contenu
@Arkos : Bon RP, tu passes Rôdeur. Désormais, tu gagneras 20 points à chaque statistique par passage de niveau. De plus, je t'offre 85 points d'expérience bonus et 20 pièces d'or pour ton passage de classe et ce très bon RP.

Bonnes explorations !




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 310
Expérience : 1859
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
2590/2590Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (2590/2590)
Vitesse: 295
Dégâts: 1755

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyDim 28 Juin 2020 - 16:44
Séparation du contenu
Coucou!

J'aimerais devenir technophile, pas de RP cette fois ci ^^

Merci d'avance! Clin d'oeil




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 19:27
Séparation du contenu
@Charlotte Roseline III : tu passes Technophile. Désormais, tu gagneras 10 de vitalité, 5 de vitesse, et 20 de dégâts/niveau. Tu utiliseras les armes technophiles, pourras faire des fusions, et tu pourras acheter tes équipements dans les boutiques spéciales de BaldorHeim.
Bonnes fusions !




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Morgan Barreta
Archer

Morgan Barreta

Messages : 72
Expérience : 893
Masculin Âge RP : 37 ans (28 ans d'apprence)

Politique : 00
Métier : Bûcheron - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
655/655Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (655/655)
Vitesse: 300
Dégâts: 1508

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 16 Juil 2020 - 20:31
Séparation du contenu
Rêves et souvenirs d'antan


Allongé dans l’herbe bordant la plage d’Ishtar, l’Abyssal profitait de sa journée, comme à son habitude, à lézarder au soleil. Son travail quotidien à l’atelier des bûcherons le vidait de toutes ses forces, si bien qu’il se reposait l’après-midi sous les rayons réconfortant du soleil. Sa pipe au coin des lèvres, il avait tout d’un pacha flânant au gré de ses désirs et il ne le cachait point, il n’avait que faire des aprioris et des racontars. Sa vie actuelle lui satisfaisait amplement … du moins c’est ce qu’il dira si on le lui demandait. Saisissant les brindilles d’herbe qui lui chatouillaient les mains, il laissa au vent le soin de les faire virevolter à son bon plaisir, par de le sable et la mer. C’est en ces lieux que Morgan méditait, cherchant à se défaire du masque qu’il s’était accoutumé de porter ici bas. Il savait pertinemment qu’un jour ou l’autre il retrouverait la mer et ses océans, que cette routine s’en irait pour laisser place à un renouveau plus plaisant. Rien ne semblait l’en empêcher aux premiers abords, mais une lueur d’hésitation pouvait se lire dans ses yeux. Ce scintillement bercé de regret au fond de son regard azur. Le capitaine Haul et l’équipage du Kraken lui manquait, c’était indéniable. Les liens qu’ils avaient forgés à travers nombre d’aventures et de chasses aux trésors, et jusqu’à la grande guerre pirate, ne s’était jamais estompé. Et à chaque fois qu’il portait son regard sur la mer, ses désirs s’en retrouvaient tout chamboulés.

Fatigué par toutes ces questions qui trottaient dans sa tête, il s’éloigna de la côte et gagna la lisière de la forêt pour passer s’évader autrement, évoquant également ces souvenirs d’ancien pirate : l’archerie. Arbalète à la ceinture, le carquois dans le dos et rempli de carreaux, le marin avait également ce passe-temps lors de ces longues après-midi à chômer, celui de faire du tir à l’arbalète avec quelques bouteilles sous le coude. Une manière comme une autre de passer le temps tout en s’amusant. Il pouvait ainsi oublier sa frustration intérieure à l’aide de la boisson et d’un peu d’entraînement, même s’il ne le percevait pas vraiment de cette manière. L’Abyssal avait baigné de la maîtrise de l’arbalète et de l’arc depuis tout jeune et depuis, il n’avait pas quitté cette maîtrise qui était maintenant sienne.

Il déboucha une bouteille d’un coup de mâchoire et se servit au goulot plusieurs gorgées de Krhumpi, tenant son arbalète dans l’autre main, bien évidement chargée. Titubant quelque peu avant de reposer la bouteille sur le tronc coupé un peu plus tôt, il s’avança vers sa cible, une bouteille vide trônant sur un monticule de pierres, et prit un certain temps à viser avant de relâcher la pression du carreau. Ce dernier fila à travers la brise et vint se fracasser sur un rocher quelques mètres plus loin. Il n’arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui le chiffonnait, scrutant longuement son arme favorite. C’était aux côtés de son frère qu’il avait appris à manier l’arc et l’arbalète. Que de souvenirs pour le marin, souvenirs qui le transportèrent loin en arrière, du temps où il s’amusait encore avec son précieux frère.

-_-_-_-_-_-

Le raclement des vagues sur la côte, le ricanement des mouettes tournant autour du port de pêche, le vent sifflant sa mélodie à travers le feuillage des palmiers, c’est sur cette petite île tranquille vivant de pêche que Morgan se prélassait il y a de ça vingt-cinq ans. Son frère le tirant d’un sommeil profond et d’un rêve agréable à coup de lance-pierre, littéralement. Les deux frangins passaient leur temps à explorer l’île encore et encore à la recherche de trésor en tout genre, des trucs provenant du grand large par de là l’horizon. Avec tous ces trésors découverts, son frère s’armait de nouvelles armes pour chasser les animaux du coin, tout deux s’alliaient pour poursuivre les chats sauvages et chasser les rongeurs et volailles de l’île sous les cris révoltés des villageois et de leur maître. Les canailles avaient ce don d’agacer leur aîné à profiter librement de leur temps libre de cette manière, à s’agiter dans tout les sens comme ils le diraient si bien. Mais les deux lascars n’en avaient cure et continuaient à s’évader de leur petite île en s’imaginant un décor bien plus grand et rythmé d’aventure, prenant comme exemple les marins des horizons venant accoster sur leur île.

En grandissant, leur occupation avaient changés, bien que toujours débordantes d’aventures. La chasse faisait partie intégrante de leur vie, tout comme la pêche. Leur maître ayant jugé qu’il était temps qu’ils vivent par eux-mêmes, les deux Abyssaux démontrèrent rapidement leur débrouillardise et leur autonomie. Ils vivaient de ce qu’ils faisaient tout en gardant leur liberté. Pour chasser plus efficacement, ils s’étaient intéressés à la sculpture du bois et plus particulièrement sur le sculptage d’arme à flèche, le lance-pierre étant devenu bien trop faible à leurs yeux. Pris de passions pour ce métier, les deux explorateurs apprirent sur le tas et avec les moyens à leur disposition les diverses facettes du métier de Sculpteur. Ils avaient toujours ce regard déterminé dans les yeux, cette volonté de faire mieux que la fois précédente, ils montraient un intérêt pour toutes choses puis, s’en lassaient pour passer à autre chose.

Un rythme difficile à suivre si l’on ne connait pas bien les deux frangins. Ils avaient ainsi, avec tout l’intérêt qu’ils avaient porté à leur ambition commune, conçus leurs premières armes en bois, ainsi que quelques flèches pour les accompagnés. Avec le temps et force de s’entraîner avec les armes qu’ils fabriquaient, ils étaient devenus d’excellent chasseur et des sculpteurs innovant, palliant les difficultés avec un peu d’ingéniosité. Leur talent n’était plus à faire sur leur petite île, tout le monde se connaissait, mais lorsque de nouveaux navires accostaient sur leur petit bout de terre, ils s’amusaient à défier les marins voyageurs dans un concours de précision, les accompagnants dans leur soirées et partageant leurs histoires à travers les mers et océans du monde. Ils ne gagnaient pas toujours, mais forçaient tout deux le respect de par leur jeune âge et leur précision, mais des deux frangins, d’aucun ne pourrait dire qui est le plus habile des deux. Il s’agissait à la fois d’une fierté et d’une déception que d’être au même niveau que son frère, la peur d’être distancée et le plaisir de progresser.

A bord du Kraken, les habitudes n’avaient pas changés. Son frère n’étant plus, parti il y a de ça quelques années sur navire marchand, Morgan avait opté pour une vie de pirate libre. Les aventures et explorations qu’il avait partagé avec son frère lui avaient montré le chemin qu’il rêvait d’emprunté, celui e la piraterie. Les histoires, les aventures, les fêtes, les chasses au trésor et les batailles, il pouvait les vivres pleinement plutôt que les écouter au coin du feu sur la berge de son île, il pouvait le vivre à bord d’un vrai navire dont il faisait parti. Ses qualité d’archer avait rapidement fait de lui un maillon fort de l’équipage et son intérêt dorénavant tourné sur la navigation en mer suscitait la curiosité des plus anciens. Ses prouesses de sculpteurs lui permirent de travailler aux réparations du navire et de bricoler un peu, sa précision et son agilité n’étaient pas à sous-estimer au combat, sa curiosité avait attiré le regard de son capitaine et sa joie de vivre et son ivresse étaient contagieuses.

-_-_-_-_-_-

Un vent frais vint tirer Morgan de ses songes, le soleil avait déjà bien entamé sa descente et le ciel arborait un dégradé du jaune au bleu marine en passant par des nuages rouges orangés. L’Abyssal se tenait toujours devant sa cible, la bouteille de verre n’avait pas cédé, ni au vent, ni aux assauts répétitifs de l’archer, mais aucun carreau n’avait atteint l’objectif. Il continuait de contempler l’arme qu’il tenait entre ses mains, une arme chargée d’histoire. C’est cette arme qui l’avait accompagné depuis sa petite île, bien que rabibochée à plusieurs reprises, elle avait tenue et résistée aux effluves du temps et des combats. Soigneusement entretenue, il savait que cette arme ne pouvait lui faire défaut. S’il était devenu l’ombre de lui-même, ce n’était pas à cause de son arme, ni à cause de l’alcool … mais bien parce qu’il manquait de confiance en lui depuis peu. Il n’était plus tout à fait sûr d’où il en était, de ce qu’il ferait dans un avenir plus lointain que demain. Mais ce qui était sûr, c’est que son frère aurait réussi à atteindre la cible il y a belle lurette …

Cette pensée traversa son esprit et ranima la flamme d’antan, redonnant à l’Abyssal son regard déterminé durant quelques instants. Il s’empara du dernier carreau de son carquois et l’enfila dans la rainure de son arbalète, la calant contre la corde tendue. Tournant la manivelle qu’il avait savamment conçu sur le côté de son arbalète, parce qu’il n’avait soit disant pas de bras selon son frère, il releva son bras porteur et pencha sa tête pour viser la bouteille devant lui. L’index sur la gâchette, il s’enivra de la brise tardive qui venait lui caresser le visage et décocha d’une traite le carreau qui vint éclater le verre de la bouteille. Un rictus vint barrer son visage, satisfait d’avoir enfin pu avoir sa revanche sur cette maudite bouteille et d’avoir pu repenser à ces bons moments passés aux côtés de son frère et de l’équipage du Kraken. Peut-être que cela sera suffisant pour lui de prendre un nouveau départ … pour de nouveaux horizons …


Morgan Barreta devient officiellement Archer
Revenir en haut Aller en bas
Cthonyak Chathoth
Animiste

Cthonyak Chathoth

Messages : 108
Expérience : 1590
Masculin Âge RP : 44

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1632/1632Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (1632/1632)
Vitesse: 740
Dégâts: 1126

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 23 Juil 2020 - 16:04
Séparation du contenu
Temps de retrouver nos semblables
“Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.”

Depuis mon arrivée à l'Institut de Magie, je me posais beaucoup de questions. Je me demandais où était ma place dans ce monde. J'avais été rejeté de mon village à cause de mes pouvoirs plutôt particuliers, malgré le fait que j'aie sauvé une bonne partie des Djöllfulins qui ne pouvaient pas combattre. Je ne m'étais pas reconnu dans les philosophies ou cultures que j'avais traversées pour arriver jusqu'ici. L'institut était le seul endroit où je sentais que je pouvais me sentir chez moi. Pas immédiatement évidemment, mais à terme.

Je m'étais donc isolé pour penser à tout ça, debout dans une clairière éclairée par des taches de lumière éparses dansant sur le tapis émeraude du sol forestier. Pourtant mon esprit restait imperméable à la beauté de l'endroit, tout concentré que j'étais sur mon futur et surtout mon présent. La seule solution dans l'immédiat, du moins celle qui me paraissait la plus évidente, était de rester à cette académie et d'apprendre le plus de choses possibles. Je pourrai enfin apprendre à maîtriser mes aptitudes pour le moins spécial, éviter de terrifier quiconque serait témoin de mes prouesses et bien entendu, je pourrais les utiliser au mieux de mes capacités.

Une fois ma décision prise, il ne me restait plus qu'à trouver un instructeur qui ne soit pas dérangé par mon pouvoir et qui aurait assez d'expérience dans ce genre de pratique pour pouvoir me guider. Ça n'allait pas être facile.

[Demande de la classe Mage et de m'équipper avec mon Bô qui est dans mon inventaire s'il vous plaît ^^]





Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Signa10
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 23 Juil 2020 - 16:32
Séparation du contenu
@Morgan Barreta : Félicitations, tu deviens archer. Tu gagneras désormais 10 de vitalité/30 de vitesse/5 de dégâts par passage de niveau. De plus, ton inventaire est limité à 1 place (sauf fusion) et tu ne peux utiliser que les arcs/arbalètes/frondes. En contrepartie les dégâts de ton arme sont augmentés de 100% automatiquement. Je t'offre 95 points d'expérience et 20 pièces d'or pour cet excellent rp !

Bons tirs !  :elfe:

----------

@Cthonyak Chathoth : félicitations tu deviens Mage. Tu gagneras désormais 10 points/stat/passage de niveau, et tu peux utiliser le bâton arcanique.. Tu pourras également toujours utiliser les dagues, les tonfas, les épées, ainsi que les boucliers. Les équipements défensifs restent les mêmes.

Dans chaque combat, tu auras la possibilité d'utiliser le dé mage et de profiter de ses puissantes attaques élémentaires. Tu gagnes également 60 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ce bon RP.


Bons enchantements ! :wingardium:




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Ziggy Zolero
Main de l'Immatériel

Ziggy Zolero

Messages : 262
Expérience : 1443
Masculin Âge RP : 228 ans

Politique : 6
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
1920/1920Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (1920/1920)
Vitesse: 189
Dégâts: 1388

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyVen 23 Oct 2020 - 1:29
Séparation du contenu
Depuis quelques semaines, et ce depuis que j'avais repris contact avec Zomi Zolero, héritière des hectares appartenant à notre famille, un problème d'envergure certaine avait fait surface dans la personne d'Edgar von Töler ; un riche propriétaire terrien qui fructifiait son capital dans la revente d'esclaves sur les ports d'Ishtar. En soi, le trafic d'êtres humains ne me posait pas de problème particulier, car il fallait bien vivre de quelque chose, et je rejetais la morale dictant ce qu'on doit ou non faire au nom d'une quelconque prétendue éthique. Toutefois, Edgar von Töler avait commencé à envoyer des hommes sur nos terres, ayant vue son offre d'achat refusée par ma sœur, afin d'essayer de l'assassiner. Et cela je ne le tolérais pas, d'autant qu'en dépit de ses liens à la pègre Dùralassienne, Zomi demeurait une cambrioleuse et si elle pouvait repousser quelques vagues de tueurs, un siège prolongé risquait de l'épuiser et de mettre en péril notre patrimoine.

J'étais parti avec Sval et quatre autres de nos compagnons, et nous avions quitté le port où nous effectuions des travaux sur notre nef de guerre à l'aube pour rejoindre ma propriété familiale. La demeure du Paon, avec ses forêts de sapins à n'en plus finir. Que cet héritage, seule souvenir de nos parents et incarnation de notre fierté bourgeoise, soit mis en danger, invoquait en mes entrailles une rage certaine. J'avais expliqué à mes compagnons toute la situation, et Sval avait naturellement proposé de m'accompagner avant d'être rejoint par les autres, et je réalisais bientôt avoir construit avec eux une réelle relation de confiance. Il m'était inenvisageable d'entreprendre sans les inclure dans mes plans, et en dépit de l'urgence du moment, je me surprenais à songer au futur de notre équipage pirate.

Nous arrivions par la tombée de la nuit sur les terres Zolero, et découvrions avec effroi une bannière étrangère plantée devant le portail d'entrée.



Sans trop réfléchir, je descendais de la voiture, grimoire solidement tenu dans mes mains, et avançait jusqu'à contempler l'énorme manoir qui s'élevait par delà les brumes nocturnes.

- Sval, Farsila, Roderick. Restez en retrait, je vais lancer l'assaut.

Il m'était venu, par l'expérience et les lectures accumulées au fil du temps, un projet quelque peu fou afin de recouvrer non seulement mes pouvoirs d'antan mais aussi de les accroître. L'idée que j'avais formulée, en compagnie de Vermillon Coursimphone, le mage vampire, était de me servir de la magie emmagasinée par Guthemberg tout au long des siècles pour provoquer une déferlante magique assez puissante pour que je fonde ma magie à celle des courants de ce monde. Qu'en d'autres termes, je devienne, grâce à l'impulsion accordée par mon catalyseur magique, un être d'éther pur.

Je n'étais pas particulièrement doué à l'épée, ni en magie offensive, mais mon esprit était rusé et rapide, et je saurais tirer partie de la concordance de ce monde avec l'Intangible. Ainsi, je détachais la chaîne du Grimoire, et laissais ma plume griffonner ce que je lui dictais.


Un héros né de magie, baigné et infusé dans les lignes d'énergie de cette Terre. L'essence de l'écrivain se mélange à l'éther, par une si belle nuit !

Il y eut des étincelles par centaines, et des grondements semblables au tonnerre, Guthemberg s'agitait, ses pages secouées par l'ordre de libérer toute la puissance qu'il avait jusqu'ici contenue. En un instant le silence nocturne se fendait d'un vacarme électrique, tandis que le manteau obscur et virginal éclatait sous les couleurs des faisceaux magiques, bribes d'arcanes interdites, et que l'Intangible se déversait sur ce Monde.
Le futur, le présent, et le passé, affluaient jusqu'à mon âme, et celle-ci, battue comme paille dans une tempête sinistre, contemplait les contrées des Rêves que chaque arcaniste rêvait de conquérir.

Mon corps, quant à lui, était traversé d'éclairs sans réelle couleur, changeant d'arcs et de formes à chaque crépitement. Je devenais les arcanes.

Je sentais le pouvoir m'habiter immédiatement, mes veines pleines de savoirs immémoriaux et mes mains incandescentes à leurs paumes. Et lorsque j'observais mes avants-bras, ils irradiaient de couleurs mortes, de la matière même des royaumes et contrées des songes. L'Immatériel.

D'un coup, d'un seul, et car aucun homme ne peut réellement prévoir les effets du royaume imperceptible, la colère que j'avais envers les hommes de Von Töler se mit à hurler en moi et la bannière de l'entrée se déchirait, avant de se désintégrer totalement. Ensuite, j'avançais, planant aussi lentement que le brouillard, et voyait de mes yeux parcourus d'électricité une dizaine d'hommes se rassembler dans notre Cour pour m'ordonner d'arrêter.
L'un d'entre eux tenait ma sœur en joue avec un tromblon.

Je posais sur lui un regard furieux, et son arme explosait, lui arrachant l'avant-bras ; puis je l'envoyais contre un mur avec la force seule de mes pensées. Les autres voulurent venger sa mort, mais l'acier de leurs dagues se courbaient, leurs épées se liquéfiaient, et bientôt Sval et l'équipage les abattaient sans grande difficulté.
L'un des envahisseurs réussit à parvenir jusqu'à moi, combattant les vents magiques que j'avais levé sans m'en rendre compte, en avançant les bras devant, et je lui brisais les coudes, puis les vents infernaux, de l'autre-côté achevaient le travail, ils le soulevaient, l'emportait, et le dévoraient tout entier.

J'avais réussi à recouvrer mes pouvoirs, et mieux encore, j'étais désormais lié au domaine de l'Intangible. Prolongement de ma magie d'incantation, mon corps agissait comme un paratonnerre aux forces indicibles du monde Intangible, et je trouvais une certaine cohérence à cela, puisque mes écrits servaient de catalyseurs à ces même forces.
Le voile des deux mondes fracturé, nos opposants était déboussolés par des visions incompréhensibles, leurs iris se couvrant de symboles géométriques illogiques, et leurs esprits se voilaient bientôt, plongeaient dans l'obscurité, si bien qu'ils ne pouvaient plus user de leur plein potentiel.

Au bout d'une quinzaine de minutes, il ne restait rien de nos opposants, car le monde onirique flatté de se voir accorder une voie vers notre réalité, se repaît goulûment de l'essence vitale, entraînant dans ses limbes désaxées chaque parcelle du corps et de l'esprit de ses victimes, et je pu enfin relâcher la concentration que j'avais maintenue.
Mon corps, lévitant, retombait au sol et mon livre aspirait les énergies alentour pour refermer la brèche sur l'autre côté.

Zomi, et tous les autres, demeuraient là, sur le gazon tondu de notre propriété familiale sans piper mot.


- Je crois que j'ai recouvré mes pouvoirs !

Ziggy devient Ensorceleur !




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 515r
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptySam 24 Oct 2020 - 1:59
Séparation du contenu
@Ziggy Zolero : félicitations tu deviens Ensorceleur. Tu gagneras désormais 10 points/stat/passage de niveau, et tu peux utiliser le bâton d'éther. Tu pourras également toujours utiliser les dagues, les tonfas, les épées, ainsi que les boucliers. Les équipements défensifs restent les mêmes.

Dans chaque combat, tu auras la possibilité de bloquer un bonus au choix par adversaire, tant que celui-ci n'est pas accompagné de la mention "[Imblocable]". Tu gagnes également 95 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ce bon RP.

Je vois que tu as choisi la voie de la stabilité avec l'Ensorceleur, avec une jolie référence en prime au prince des Elfes.

Bons blocages de magie ! :wingardium:




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Dranosh
Barbare

Dranosh

Messages : 101
Expérience : 1276
Masculin Âge RP : 32

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 

( Fork, loup de Dranosh [Modifié] 350 vitalité, 300 vitesse, 50 dégâts)

Stats & équipements
Vitalité:
1685/1685Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (1685/1685)
Vitesse: 157
Dégâts: 820

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyDim 8 Nov 2020 - 17:48
Séparation du contenu
L’entraînement au combat des Orcs n’est que très tardif, étonnement une majorité des représentants de cette race que beaucoup considère comme primitive et sauvage, considère que l’enfance est une période très importante de la vie, de ce fait il est essentiel que celle-ci se fasse loin de la violence. Bien que les jeunes Gronorah ne vivent pas dans une innocence immaculée, l'entraînement au combat n’arrive qu’assez tard dans leur éducation. C’est à l’âge de 14 ans que l’on apprend les bases du combat aux jeunes Orcs, on considère aussi qu’à cette période ils ont suffisamment appris de leurs pairs pour survivre seul, ce qui plus tard se confirmera avec le Nash’Gorog.

Dranosh, comme tous les autres Orcs de sa génération était à présent un jeune peau-verte en pleine adolescence, sa musculature se développait, ses sens se faisaient plus aiguiser, ses gestes plus précis. L’Orc avait la chance d’être formé par un vétéran de la guerre des Tribus, un peau-verte d’une cinquantaine d’années du nom de Urok. Ce grand Orc arborait une cicatrice sur la joue et une défense cassée dont-il avait fait ferrer le bout, c'étaient des vestiges de son passé de guerrier Gronarah. Dranosh avait toujours été impatient d’apprendre à se battre, le jeune Orc qu’il était à cette époque voyait cela comme une activité attrayante, presque un amusement, car jouer aux guerriers avec les autres jeunes Orcs était plutôt drôle dans le fond. Prendre un bâton et s’affronter dans le sable n’avait rien de bien méchant, prendre un coup sur la tête n’était jamais plaisant bien sûr, mais il n'y avait rien de compliqué à être un guerrier. Le maître d’armes avait su canaliser la fougue du jeune Orc afin de lui montrer qu’un véritable combat n’avait rien de comparable avec ce qu’il pensait connaître du sujet.

« Pour quoi te bats-tu Dranosh fils de Gorosh ? »

« Pour la gloire ! »

Répondit le jeune Orc en tentant de parer un énième coup. Urok feinta son attaque, changea de jambe d’appuis pour venir frapper légèrement Dranosh à la tête. L’Orc balafré n’avait pas aimé la réponse du jeune combattant.

« La gloire ? Alors tu n’as rien compris. La gloire sera peut-être une récompense si tu survis, mais pas la raison. Reprend tes appuis fils de Gorosh. »

Dranosh baissa la tête et obtempéra lentement, trop lentement, Urok se tenait déjà devant lui et sans ménagement lui balaya les jambes avec son bâton. Sans support d’appuis avec le sol, Dranosh chuta sur le dos et roula pour se redresser.

« Tu te battras pour les tiens fils de Gorosh, tu te battras pour préserver ta vie, mais tu n’iras jamais chercher un affrontement pour la gloire. Ce qui se battent uniquement pour cela on déjà perdu. »

La deuxième attaque d’Urok arriva par la droite et Dranosh qui venait tout juste de se remettre sur pieds la dévia faute de mieux, mais il fut néanmoins déstabilisé par l’impact et manqua de vaciller.

« Je me battrai pour défendre mon foyer, pour défendre ceux dont je serai un jour le chef. »

« Sauf si tu meurs avant. »

Le bâton arriva par la gauche, mais une feinte le transforma en coup d’estoc que Dranosh ne fut pas en mesure d’esquiver. Le jeune Orc tomba à genou, peinant à reprendre sa respiration. Le coup avait expulsé tout l’air de ses poumons, et ceux-ci ne semblaient plus lui répondre correctement.

« Mais tu ne mourras pas aujourd’hui, ni demain, je compte bien faire de toi un véritable combattant, mais que si saura brandir son arme pour les causes justes, tu es un Gronarah, pas un Orc de tribu mineure avide de sang et de guerres incessantes. »

« Je... Je suis... Dranosh fils de Gorosh, de la Tribu Gronarah ! »

« Alors, prouve-le-moi. »

Urok adopta une position défensive alors que Dranosh passait cette fois-ci à l’attaque.



(Je souhaiterai obtenir la classe de barbare Tout content)




Quand Dranosh s'exprime en Harenien : Il s'exprime ainsi

Quand Dranosh s'exprime en langue commune : Il grogne plus ou moins comme ça


Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Tumblr_o8mw3uDwiV1uutgwwo1_500
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Chamane

Mohana Dharitri

Messages : 2233
Expérience : 4640
Féminin Âge RP : 26

Politique : 262
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
5365/5365Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (5365/5365)
Vitesse: 1500
Dégâts: 2627

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptySam 28 Nov 2020 - 13:12
Séparation du contenu
Félicitations @Dranosh, tu deviens Barbare. Tu gagnes 10 de vitalité, 5 de vitesse et 30 de dégâts par passage de niveau. Tu n'auras désormais plus que deux places dans ton inventaire, mais grâce à ton Aura du berserk, à chaque Échec Critique en combat, tes dégâts augmenteront de 50% de tes dégâts initiaux. Bonus qui durera alors pendant toute la durée du combat, et cumulable à l'infini. De plus, les armes à deux mains ne prendront qu'une place dans votre inventaire.
Tu te vois également attribuer 75 points d'expérience et 20 pièces d'or en bonus.
Revenir en haut Aller en bas
Niobē
Virtuose

Niobē

Messages : 98
Expérience : 991
Féminin Âge RP : 98 ans

Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Blaireau de Niobē, , +200, v+200, Vitesse macabre : Les debuffs de vitesse (équipements, pouvoirs, météo, etc.) n'ont aucun effet sur le propriétaire. En contrepartie, les buffs de vitesse n'ont pas non plus d'effet sur elle)

Stats & équipements
Vitalité:
825/825Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (825/825)
Vitesse: 426
Dégâts: 180

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyMar 1 Déc 2020 - 20:57
Séparation du contenu
.
.





Une goutte tombe sur la peau de la satyre, une autre sur son épaule, puis encore une sur son omoplate. Une perle d'eau sur son front et enfin une gouttelette sur son œil clos. De plus en plus de gouttes de pluie viennent se déposer sur sa peau, l'averse commençant à percer au travers des branches.

Niobē est endormie, profondément plongée dans le monde des rêves, le corps dans une position fœtale, son blaireau lové contre son ventre. 

À travers le voile du sommeil, elle semble percevoir le son d'une clochette.

Sa conscience s'éveille, tout doucement. Les gouttes tombent de plus en plus, le son de la clochette s'amplifiant à chacune d'elles. De plus grosses perles de pluie s'écrasent sur sa peau, le son vibre contre son échine, retentit.
Une goutte lui tombe dans l'oreille percutant son tympan d'un bruit sourd, vibrant.
 
Niobē ouvre les yeux. Ses cornes sont déployées, comme toujours par temps humide et lors de fortes pluies. Une douce luminescence éclaire son écorce et divers endroits de son corps, comme lors de chaque nuit sombre au cœur de la forêt.

La pluie augmente d'intensité, Niobē se redresse et pose ses mains sur ses oreilles. Les sons qu'elle perçoit ne sont pas moins audibles, ils gagnent même en vibrations. Elle entend des percussions qu'elle peut écouter au rythme alterné de son cœur. Ces percussions sonnent au rythme des gouttes qui s'écrasent sur son corps. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses, puissantes et le son est devenu envahissant.
Sa respiration est forte, seulement, elle ne perçoit qu'un léger souffle tant ces vibrations et les notes qu'elles émettent sont puissantes.

Niobē a toujours été sensible aux bruits de la forêt, au bruit du vent dans les feuilles, aux cris des animaux dans la nuit, mais jamais elle n'a perçu si intensément chaque élément de la nature.

S'ajoutant aux mélodies de la pluie qui clochette et tambourine, lui faisant l'effet de vibrer jusqu'à son âme, Niobē distingue le chant des arbres autour d'elle. Elle les entend chanter en cœur, vibrant eux aussi, recevant la pluie salvatrice et absorbant l'eau qui descend jusque dans leurs racines. Ils ne cessent pas leur chant mystique, qui croît en intensité alors que la pluie bat son plein.

Les branches de Sylfaën semblent s'agiter presque imperceptiblement, comme si elles dansaient au rythme du chant des arbres. Les frottements sont mélodieux, apportant un étrange bercement à l'ensemble, le chant des arbres toujours plus haut, presque oppressant.

La satyre reste assise, les jambes pliées devant elle. Elle a posé ses mains sur l'herbe près de ses hanches. L'humus de la forêt est odorant, la pluie laissant les effluves de feuilles en décomposition flotter dans l'air. Elle plonge ses ongles dans la terre.
Niobē sent quelques mèches de ses cheveux humides lentement s'élever dans l'air, portées par une magie énigmatique. Elle ressent cette même sensation que lorsque ses branches s'élevaient vers le soleil, à l'affût de son énergie si bénéfique, celle qui l'aidait à grandir, décennie après décennie. Pourtant, le soleil était couché et seule la lune croissante était visible en cette nuit.

Niobē avait l'impression de ressentir l'énergie vibratoire lunaire, bien plus réservée et sage mais pourtant toute aussi puissante que celle du soleil. Ce qu'elle en retirait était d'ailleurs bien différent. La satyre se sentait se lier à l'astre lunaire, alors qu'elle plongeait de plus en plus sa propre chair dans la terre.

Les sons vibraient de plus en plus fort en elle, chaque mélodie, frêle ou puissante provoquant un chant mélodieux. Entre toutes ces voix de la nature, elle écoute la lune se joindre à eux, prenant le pas sur les percussions de la terre.

Ses yeux sont grands ouverts, la surprise se lisant dans ses pupilles. Elle voit les luminescences de son corps diminuer ou s'intensifier au rythme du chant de la nature.
Elle se surprend alors à ouvrir la bouche, murmurant à son tour une mélodie, en cœur avec la voix de la lune. Les arbres répondent, les pierres et la roche résonnent, les feuilles bruissent, la pluie tinte, la terre vibre, et au cœur de cette solennelle chanson, Niobē embrasse son rôle de virtuose.




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Oz3t
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyMer 2 Déc 2020 - 2:02
Séparation du contenu
@Niobē : Tu deviens donc Virtuose, tu gagneras désormais 10 de vitalité, 10 de vitesse et 10 de dégâts/niveau. Tu utiliseras les instruments de musique dans lesquels tu pourras placer des partitions magiques. Tu n'auras qu'une place dans ton inventaire d'armes et tes attaques réussies toucheront à chaque fois tous tes ennemis. Ta boutique se trouve ici. Tu gagnes également 95 points d'expérience et 20 pièces d'or.

Bonnes compositions musicales ! :violon:




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Rowtag
Voleur

Rowtag

Messages : 176
Expérience : 1163
Masculin Âge RP : 52 (25)

Politique : 00
Métier : Forgeron d'A. - Compagnon
Titres:
 

(Cheval décédé, +200, v+200, Vitesse macabre : Les debuffs de vitesse (équipements, pouvoirs, météo, etc.) n'ont aucun effet sur le propriétaire. En contrepartie, les buffs de vitesse n'ont pas non plus d'effet sur lui/elle)

Stats & équipements
Vitalité:
739/739Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (739/739)
Vitesse: 480
Dégâts: 753

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 17 Déc 2020 - 23:23
Séparation du contenu
Dans les plis du drap blanc, une forme bougeait, se retournait, puis revenait à sa position initiale. Le djöllfulin, dans son lit, se tordait dans tout les sens cette nuit-là. Ce n’était pas la première fois, il était souvent dérangé dans son sommeil par des visages carnassiers, des phrases stridentes et bien d’autres choses qu’il n’avait en aucunes façons invité dans son esprit. Il se réveillait, dans ces cas-là, en se tenant le cou et les poignets endoloris et avec l’amère sensation d’avoir été dépossédé de quelque chose. Quelque chose d'une nature primordiale, mais dont il ne saurait dire quoi.

Cette fois-ci ne trompait pas, il se redressa en grimaçant et passa une main le long de sa gorge. Il n’avait plus de salive, et même s’il en avait, il n’aurait été capable de dire mot en cet instant. Son front bouillant l’alerta et son corps humide et tremblant lui confirma qu’il avait bien fait de s’extirper de ses songes. Il se leva doucement et creva sa chambre à la recherche d’eau. Au passage, un nuage laissa s’échapper un rayon lunaire qui traversa la fenêtre et fit apparaître sa peau de cendre. L’astre mystique et l’état maladif le rendait encore plus livide qu’avant, comme s’il avait été fait de pierre, tandis que sa chevelure ténébreuse se noyait dans l’obscurité environnante.

L’homme charbonneux rejoignit son bureau, d’où il s’étala presque sur la chaise qui le bordait. Avachi sur son plan de travail, encore nu, il attrapa une gourde qui sembla le sauver de déshydratation puis demeura assis, le visage dans les mains.

Pourquoi les monstres de la nuit perduraient alors même qu’il avait tout fait pour s’épanouir ? Quelque chose n’allait pas, il sentait qu’il s’était fourvoyé en pensant naïvement pouvoir reprendre une vie normale. Frappé à vif, il avait attendu patiemment la cicatrisation, qui ne venait pas.

Il voyait encore:
 

Mais ce n’était qu’une illusion. Un sourire étira ses lèvres. Lui, l’illusionniste du Cirque de l’Eclipse, se faisait assaillir misérablement par des images ! Il se sentait pitoyable, et, en vérité, ses beaux atours de la journée n’étaient là que pour faire diversion sur sa véritable identité. Pitoyable et…lâche. Lâche d’entreprendre de remonter la pente, car d’une certaine façon, il abandonnait les siens en ne les cherchant pas. Cette nouvelle vie était égoïste.

Arrivé à ce stade, le cambrioleur se regardait droit en face dans le miroir. Il se confronta, l’air de se dire « Alors ? Qu’est-ce qu’on fait maintenant qu’on a prit conscience d’une telle chose ? Est-ce qu’on continue à murer son esprit dans le silence, en essayant de grappiller des miettes de bonheur, ou on prend les devants, et on lève le voile sur les démons du passé en espérant retrouver des personnes chères ? » La deuxième option incluait indéniablement d'avouer son égoïsme. La première reviendrait à piétiner sa santé mentale. Ainsi bloqué, l’homme abaissa le regard et courba l’échine dans un long soupir. Il se frotta la nuque tandis qu’une désagréable sensation de picotement grimpait le long de sa colonne vertébrale.

Il prit une grande inspiration et se redressa à nouveau. Sur son bureau, il s’empara d’une feuille et d’une plume qu’il encra avant de s’affairer à mettre sur papier tout les éléments en sa connaissances sur les événements tragiques de sa séquestration. Un noeud serrait encore plus sa gorge, mais il sentait qu’au fond de lui, son âme se déliait peu à peu.

Ses pensées résonnaient au fur et à mesure qu’il griffonnait, et une rage ancienne grondait en son être : "Je leur ôterai… tout ce qu’ils ont de précieux…Qu’ils voient eux aussi quand l’éclat de la vie s’éteint."

[Rowtag devient officiellement Voleur et retrouve la "parole"]
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptySam 2 Jan 2021 - 19:37
Séparation du contenu
@Rowtag : félicitations tu deviens Voleur. Tu gagneras désormais 10 de vitalité/20 de vitesse/15 de dégâts par passage de niveau, et tu recevras -lors des combats normaux- le double d'or que tu devais recevoir à la base. Tu utilises les équipements standards.

Tu gagnes également 80 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ce bon RP.


Bons méfaits ! :ninja:




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Veronia Pyraethus
Guerrière

Guerrière
Veronia Pyraethus

Messages : 498
Expérience : 900
Féminin Âge RP : 242

Politique : 00
Métier : Bûcheron - Novice
Titres:
 

(Aigle des Baldors de Veronia, 200 vitalité ; 200 vitesse ; 100 dégâts ; Férocité : Les dégâts du joueur sont augmentés de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
2435/2435Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (2435/2435)
Vitesse: 53
Dégâts: 793

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyDim 3 Jan 2021 - 17:39
Séparation du contenu
Le soleil atteignait son apogée alors qu'on venait tout juste de faire mander la centauresse. Si on lui avait dit qu'elle serai invitée dans la tente de commandement, attendue par le Capitaine Borris le jour de son quatre-vingt quatorzième anniversaire, elle n'aurait pas parié là dessus. Cela faisait presque trois années maintenant qu'elle avait trouvé sa place sous son capitanat. Les débuts avec ce dernier avaient été des plus éreintants, leur relation n'étant pas une ode à l'amour, il avait façonner en grande partie ce qu'était désormais la centauresse ; une sœur d'armes d'Egide. Il faut dire qu'en qualité de recrue récalcitrante, la volonté pugnace de Veronia n'avait en rien arrangé cette période tumultueuse. Mais le temps, la discipline et l'esprit de corps avaient eut raison de l'équidé.

Non sans quelques interrogations elle pénétra dans la tente. Constatant qu'il l'attendait seul aux abords d'une table, il ne tarda pas à lui faire un signe de la main comme pour l'inviter à se rapprocher. Doucement, mais sans l'ombre d'un doute elle s'avança à sa hauteur jusqu'à voir les différents éléments positionnés sur le support en bois. La jeune femme resta sans voix, dissimulant bien mal les émotions qui surgissaient en elle tandis que le Capitaine Borris s'exprima sereinement.


Un bouclier, une épée et une lance. Le tout en adamantium. Le magicien a laissé ça le jour de ton arrivée, me certifiant que tu en ferais bon usage quand tu serais fin prête. Il semblerait qu'il avait vu juste sur ton compte. Tu es un excellente guerrière Veronia, il est peut-être temps d'en porter fièrement la marque.

D'un coup de poing, très peu élégant, le nain frappant l'extrémité de la lance qui débordait de leur côté de la table, catapultant au passage la lance qui fut saisit d'une main ferme par la centauresse.


Veronia devient une Guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyVen 8 Jan 2021 - 2:44
Séparation du contenu
@Veronia Pyraethus : Tu deviens donc Guerrière, tu gagneras désormais 10 de vitalité, 5 de vitesse et 45 de dégâts/niveau. Tu utilises les armes standards. Tu gagnes également 70points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bonnes bastons !




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Razja
Pyschémancien

Razja

Messages : 37
Expérience : 831
Masculin Âge RP : 55 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
1060/1060Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (1060/1060)
Vitesse: -26
Dégâts: 828

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyLun 15 Fév 2021 - 3:40
Séparation du contenu
Les yeux clos, Razja se tenait immobile au milieu d'une petite clairière. C'était presque comme si cet endroit l'avait appelé. Il ne saurait l'expliquer plus clairement, ce n'était pas rationnel, mais il l'avait ressenti jusqu'au tréfonds de ses entrailles. La respiration du naga était lente, régulière, presque inaudible. De l'extérieur, on aurait pu croire à une sculpture extrêmement réaliste. Pourtant, si le corps de l'ophidien était immobile, sa conscience et ses pouvoirs étaient bien actifs.

Lentement, Razja ouvrit ses deux paires d'yeux. La lumière de la lune lui permettait de voir clairement le spectacle qui s'étalait sous ses yeux : les chênes sombres aux feuilles immobiles, les brins d'herbes mouvant avec douceur sous la brise du vent, un petit ruisseau dont l'eau claire se teintait délicatement de rouge, les cadavres de dizaines de proies de gibier que l'ophidien avait entassé autour de lui, pareil à un artiste devant son parterre de spectateurs. La clairière empestait la mort, mais cela ne dérangeait pas le Naga, bien au contraire.

S'il avait organisé cette mise en scène macabre, ce n'était pas par pur plaisir sadique, ou dans l'objectif de se constituer un garde-manger à ciel ouvert. Razja voulait essayer quelque chose. En attendant son intégration à l'Institut de Magie, il avait fouillé la bibliothèque, et avait fait des découvertes fascinantes. Il devait les essayer.

Un oeil non averti aurait pensé qu'il avait amassé les cadavres, mais le naga avait en fait amassé les âmes. Elles étaient là, tout autour de lui. Elles ne semblaient pas comprendre ce qui leur arrivait, chose assez courante dans ce genre de situation. Deux cerfs et un sanglier continuaient d'ailleurs de manger comme si de rien n'était. Le spectacle aurait pu être intéressant d'un point de vue théologico-esthétique, si seulement quelqu'un d'autre avait pu en profiter.

Enroulé sur lui-même, Razja déplia son corps tout en longueur, avec une lenteur toute calculée, comme s'il s'étirait. Il ramassa son bâton laissé au sol, et le tendit devant lui. À peine eut-il fini son geste que la dizaine d'âmes dans la clairière tournèrent leur regard vers lui, comme un seul homme. L'air vibra et souffla, comme aspiré en direction du bâton. Les âmes commencèrent à s'étioler, comme si elles étaient constituées de sable. Les résidus spirituels des animaux se condensèrent à l'extrémité du bâton. Disparues les silhouettes graciles des cerfs, envolées les fantômes intimidants des sangliers. À la place, il n'y avait qu'une grande sphère, couleur émeraude, tournoyant sur elle-même. Loin d'être lisse, la sphère d'énergie éthérée était déformée à intervalles réguliers par des visages squelettiques, tordus de douleurs, qui semblaient vous hurler leur désespoir au visage avant d'être engloutis et de disparaître dans cette boule de tourments.

Razja plissa le front. La chose était plus compliquée à contrôler que ce qu'il n'avait imaginer. Son bâton vibrait, et il menaçait de se briser au moindre signe de faiblesse de la part de l'ophidien. Le naga rassembla son énergie, et émit un sifflement grinçant. La sphère d'âmes ralentit sa rotation, avant de s'immobiliser, et de changer de forme. La créature fantomatique enflait et se rétrécissait, comme si elle cherchait la forme la plus adaptée. Elle opta finalement pour une forme simpliste et un peu grotesque : une forme allongée pourvue de trois paires de pattes.

Une minute interminable s'écoula, durant laquelle invocateur et invocation se fixèrent sans broncher. La masse fantomatique, d'une couleur verdâtre légèrement brillante, semblait attendre quelque chose, alors que Razja perdait son regard dans les fumerolles qui la composaient. Il lui semblait qu'en se concentrant, il pouvait retrouver les essences de chacune des bêtes qu'il avait tué pour créer cet agglomérat psychémancien.

Sans un bruit, Razja leva son bâton, pour le placer à peu près à l'endroit où aurait du se situer le nez du fantôme. La créature se décomposa, comme si elle fondait, et les diverses âmes s'infiltrèrent dans la gourde creuse au sommet de l'arme du naga. Une fois le dernier fragment d'âme à l'abri dans son arme, Razja lâcha un soupir de soulagement. Il avait réussi. C'était beaucoup plus épuisant que prévu, mais c'était un succès. Il ricana de plaisir, avant de se rendre compte que ce petit exercice l'avait affamé. Il rangea son arme dans son dos, et se dirigea vers l'un des cadavre de cerf, bien décidé à fêter cette victoire.

[Razja souhaite faire honneur à la nouvelle classe, et devenir Animiste]




Couleur des dialogues : Safre

RP en cours :
I / II / III

Hors RP en cours :

Combats d'arène :
Libre
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Cthonyak Chathoth
Animiste

Cthonyak Chathoth

Messages : 108
Expérience : 1590
Masculin Âge RP : 44

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1632/1632Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (1632/1632)
Vitesse: 740
Dégâts: 1126

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyLun 15 Fév 2021 - 16:58
Séparation du contenu
Providence quand tu nous tiens !
“Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.”

Tel un bon rat de bibliothèque, je me retrouvais souvent dans les rayonnages de la bibliothèque de l'institut. En vérité, je préférais de loin l'action mais la connaissance me permettrait d'avancer plus vite dans ma maîtrise. Un nécromancien sans contrôle avait vite fait de se faire submerger par les créatures qu'il ramenait. C'est ainsi, alors que je flânais entre les étagères croulant sous le poids des ouvrages entassés là depuis des années, voire des siècles, que je tombai sur un livre relié d'un cuir rouge sombre et dont le titre attira mon regard.



Des Animistes et du festin des Âmes.



Il y avait de quoi faire frétiller mes cornes. Je n'avais jamais entendu ce premier terme mais le festin des âmes me parlait. Si on pouvait faire revenir les corps, pourquoi pas les âmes? Lorsque je pris le grimoire, à peine avait-il glissé de quelques pouces hors de son écrin de volumes poussiéreux qu'un bruit métallique et sourd se fit entendre. Dans une bibliothèque supposée être silencieuse, ce fut comme si le tonnerre avait retenti. La pièce métallique était un disque de la taille de la paume et pas plus épais qu'un pouce avec une sorte d'étrange cristal au milieu. À peine l'avais-je ramassé qu'il se fondit dans ma main et commença à ramper sous la peau de mon bras. Ca faisait une douleur de chien mais je serrai les dents, conscient d'avoir peut-être découvert quelque chose tout en ayant certainement brisé quelque règle de l'institut. Au pire, je trépasserai ici et un autre nécromant viendra me ramener pour combattre dans un siècle ou deux.

Enfin, il s'arrêta juste au niveau de mon épaule gauche, laissant dépasser le cercle supérieur incrusté du cristal. Je m'empressai de feuilleter le livre qui était tombé à terre tant j'avais du concentrer toute mon attention dans la lutte contre la douleur. En quelques pages, je trouvai la mention de cet étrange disque agrémenté d'une légende mais sans aucune explication quant à son utilité, sa provenance, comment le maîtriser et les conséquences à se balader avec un tel objet dans le corps. Il y avait seulement écrit :



Récolteur d'âmes


[Je souhaite changer ma classe de mage à Animiste s'il vous plaît ^^]





Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Signa10
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 281
Expérience : 2395
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyLun 15 Fév 2021 - 22:46
Séparation du contenu

Les étoiles brillaient intensément au-dessus du ciel nocturne de Spelunca, celui-ci, clairsemé de nuages noirs rendus translucides par une lune jaunâtre et maladive, était d’ailleurs en cette soirée en proie à un bien étrange spectacle lumineux. Un corps astral, ovoïde, rocailleux, fendait les ombres et répandait dans sa trainée une flamboyante couleur écarlate, déchirait le silence par un vrombissement continu, sorte de ronronnement assourdissant qui paraissait faire vibrer les pierres mortes de Spelunca.
Au contact du bruit les cimes devenaient organiques, et même leur point culminant couronné d’un halo vaporeux se tortillaient de plaisir en agitant leurs mornes tentacules brumeux vers les cieux.

Le Conseil de Château-Rouge avait rassemblé les clans, décrété le temps d’une nuit un couvre-feu exceptionnel pour le bien de ses civils, et une escorte commandée par le Chevalier Honoraire Galhaad avait mené les six représentants claniques au sommet de la plus haute et ancienne église d’Adam.
Les cathédrales parsemaient le Massif dans sa totalité, couvrant aussi bien les régions vampires que lycanes, un point sur lesquels ces derniers demeuraient dignes notons-le, et étaient toutes de la même architecture répondant à des critères anciens et traditionnels. Le régent avait largement contribué, et ce depuis son premier mandat en tant que Vicomte, à leur restauration et entretien, dans un but qu’il expliquait être de pouvoir veiller à ce que les pèlerins d’Adam aient où reposer leurs membres engourdis. Toutes étaient de cette pierre noire, lisse, et brillante comme on en voit au Vulkar, mais une fois passées entre les mains des artisans joailliers qui taillaient en elles gravures dantesques en feuilles d’or et vitraux hallucinants on reconnaissait bien la patte des vampires. Cependant, aucune n’était aussi grande, aussi riche, et aussi secrète que la haute abbaye qui trônait au-dessus de Château-Rouge, perdue dans les brumes d’un Spelunca que personne n’explorait jamais en son âme et conscience.

Styx lui-même évitait de s’aventurer là où le bruit des nuages se confond à la mort de la civilisation, cet endroit où les sommets écorchent les galaxies, car entre les galeries à jamais infinies de la montagne résident des secrets que même les immortels n’ont envie de lever. Et pourtant, aujourd’hui, sous le commandement du souverain vampire, ils avaient tous fait route pour la haute abbaye. Le thaumaturge avait vu dans ses instruments astraux l’arrivée de la comète rouge, et senti dans ses objets occultes l’appel d’une entité supérieure à toute logique. Il fallait ce soir défier Spelunca pour le comprendre.
Bien sûr, personne n’aurait accepté sur un coup de tête de relever le défi qu’était celui de braver un territoire que redoute même un vampire rompu aux dangers de ce monde et des autres. Les membres du Conseil avaient vu en l’arrivée du corps astral rouge un des trois signes prédisant le retour du Vampire Originel, qui, de son trône divin gratifierait les immortels de sa puissance. Les écrits de l’église du sang dénotaient deux autres présages ; l’eau se changerait en sang, et un des leurs accéderait au rang pur d’Archevêque par les rites des prêtres qui vivaient dans le plus haut sanctuaire. Il fallait donc invoquer les bénédictions des prêtres avant la fin de la comète, pendant que la nuit accordait aux leurs la toute-puissance, comme l’indiquaient les écrits.

En Spelunca, Sobek Elpoemer Grey avait rendu le culte d’Adam majoritaire et semblait lui-même croire religieusement en l’existence du vampire originel. Il n’avait pas interdit à ce que l’on pense Magnésie la déesse des siens, mais peu étaient les débiles qui croyaient vraiment à cela, comment celle qui avait créé des bêtes à cornes aurait pu engendrer des êtres si parfaits ?
Le culte d’Adam n’était pas en soi tourné vers cette figure, même s’ils s’agenouillaient et exécutaient tous le signe de la croix en les saints bâtiments lorsqu’on évoquait leur Père.
Les vampires, les plus traditionnels sur cette question -et les seuls dignes d’intérêt- vénéraient la pureté du sang. Les humains attribuaient à leur race des caractéristiques intrinsèquement viles et prédatrices, des conclusions hâtives et limitées, mais pas foncièrement erronées, seulement…limitées. Le sang était pour eux la vie, et s’ils pratiquaient certainement la chasse aux mortels afin de se maintenir en vie, le culte d’Adam n’avait rien à voir avec l’absorption de ces liquides teintées par la médiocrité de ceux qui passaient leur temps à se préoccuper de leurs bas instincts. Le culte d’Adam visait à perpétuer le lègue que le plus pur d’entre eux, que l’on disait également de la race qui se rapproche le plus de celle des Dieux, leur avait transmis à sa mort : Son Sang.
On trouvait parfois chez certaines familles des caractéristiques sanguines qui donnaient lieu à des pouvoirs exceptionnels, des facultés uniques, ou physiques merveilleux ; ces familles étaient le Conseil de Château-Rouge, et à eux six ils formaient l’héritage d’Adam. Chaque année, à cette date, il était coutume de réunir leur sang afin qu’ils communient dans la joie du Père, mais jamais depuis mille ans ils n’avaient vu de comète rouge brûler les cieux.

Contre toute attente, sous l’égide des Lions de Fer et des chants des Filles de la Tempête qui escortaient le détachement étatique, très capable de se défendre lui-même, on ne rencontrait que quelques omégas et lycans à qui la vie était aussitôt arrachée et on arrivait avant le dernier quart de nuit au lieu du sacerdoce.

Les prêtres avaient prédit leur arrivée, et une allée délimitée par l’encens, les candélabres et mouillée d’eau bénite les attendait. Chaque vicaire, agenouillé devant son Régent, tenait globe et sceptre dans ses mains, et murmurait à voix basse l’ancienne cantique qu’ils apprenaient et répétaient inlassablement dans l’espoir de voir ce jour arriver :


Sic filii scite tibi vi sacramentum
Erit praemium sanguine sanctum
Erit praemium sanguine sanctum absconditum
Vel venio humanitas tendo pendēre
Sanguine sanctum

Et Sobek Elpoemer Grey, suivi de ses fidèles, entrait sous la coupole décorée de la naissance d’Adam, premier fils de la Dame Rouge. Il détaillait les voûtes dorées, les rideaux en soie cramoisie, les statues du Père crucifié pour laver de Son Sang les péchés des mortels, et s’agenouillait face à la bassine qui contiendrait le mélange de leurs sangs en exécutant le signe de croix. On commençait alors, lorsque tous s’étaient revêtu des mitres appropriées au rituel, sous la coupole constellée d’un grandiose vitrail laissant filtrer la lumière surnaturelle de la comète dans l’immense bâtiment où se réverbérait chaque murmure.
Chaque parcelle de cet endroit, de ce massif, avait été prévu à la célébration ultime d’Adam. Sa comète.

Le premier sacerdoce commandait à ce que l’onction, à l’aide de l’huile sacré, soit enduit sur les fronts des six représentants des apôtres, puis que l’on prie le salut de Dùralas par le Sang.


Sic filii scite tibi vi sacramentum
Erit praemium sanguine sanctum
Erit praemium sanguine sanctum absconditum
Vel venio humanitas tendo pendere
Sanguine sanctum

Le second commandait à ce que chacun abreuve le calice sous la lueur de la comète du sang des descendants des apôtres. Après avoir partagé la lame, tous regardaient le liquide rouge gagner une brillance indéchiffrable, divine, sous l’influence du corps astral qui continuait à fendre inexorablement les cieux. Si le Sang d’un seul d’entre eux avait été profané au cours de la dernière année, alors il virerait au noir et la colère d’Adam s’abattrait sur le massif sous la forme d’une maladie qu’ils s’inoculeraient lorsqu’ils s’abreuveraient du mélange ; ainsi allait la coutume, pour tester leur fidélité, la morosité n’existait pas, il fallait se donner tout entier à leur Père comme celui-ci l’avais jadis fait pour eux tous.

Tour à tour, la coupe en or gravée de la Dame Rouge pourfendant le Dragon passait de mains en mains. Chacun prenait une gorgée, les yeux clos et le prêtre leur apposant sa paume sur leurs fronts, et s’agenouillait pour subir les effets du Sang Pur. Tous entraient bientôt en l’extase fervent de la communion avec le Père, et priaient des augures, des faveurs, la rédemption, la force de résister aux mortels et à leurs travers. Sobek, silencieux, la bouche close comme il goûtait pour la première fois au Sang des Six, savait que le breuvage destiné à tester sa pureté le tuerait une fois bu. Sa nature de dévoreur ne lui permettrait jamais de survivre à pareille tradition draconienne. Alors il avait cherché dans les mélanges alchimiques et concoctions ésotériques un moyen de fourvoyer le Père lui-même.

Car le Malin est trompeur, rusé, et cherchera à jamais à s’emparer de ce qui est Bon. Et existait-il plus délicieuse ambroisie que celle d’une innocence parfaite ? Non. Styx avait longtemps lorgné, attendu, réfléchit au passage de cette comète que ses instruments avaient prédit il y a de cela des siècles. Usurper les effets d’une eucharistie relevait de l’impossible, mais cela excitait profondément l’entité à l’intérieur de Sobek.
S’il échouait avec son stratagème, il mourrait, et pas comme il était mort face à Axe. Ses tissus se désintégreraient, et la lumière rouge de la comète emporterait avec elle, dans sa queue stellaire, les fragments de son âme. Styx disparaîtrait à jamais.

Ses yeux s’ouvraient en grand, comme l’hémoglobine au goût indescriptible de délice lui coulait dans l’œsophage. L’instant d’après, le breuvage gagnait ses veines, son cœur mort, irriguait sa cervelle, et il tombait à la renverse, convulsé de tremblements incontrôlables. Ses muscles se raidissaient, et il se mettait à flotter dans les airs, son corps en un T parfait, les paumes de ses mains, sous la lumière de l’astre ineffable, gagnaient deux stigmates, et des larmes de sang roulaient sur ses joues diaphanes.
Autour de lui, l’effusion était totale, et bientôt le prêtre commandait à ce que tous s’agenouillent ! Le voilà, le signe d’Adam, le signe du Père, la Bénédiction de la Dame !

Face à son public, l’acteur de cette divine comédie s’était immobilisé dans sa pesanteur en continuant d’être aspiré par le faisceau galactique dont la radiance devenait aveuglante. Autour de lui, les bénitiers voyaient leur eau bénite se muer en rivières pourpres, ils débordaient, abreuvaient la Cathédrale Sainte de sang, et les fidèles hurlaient de joie.
Le Père réincarné !

Comme si ces paroles pleines de piété avaient éveillé quelque chose en Sobek Elpoemer Grey, il ouvrait grand les yeux, et redescendait doucement sur terre. Sanctifié. Sur son visage on lisait une paix sereine, des yeux emprunts d’amour, et un sourire qui inspirait à son auditoire silencieux, en transe face à leur idole, une bienveillance sage.
Car on le savait bien, le sourire de Styx était magnanime et plein de la Passion des saints.
Styx était un saint.


- Ave, moi !

Achevait-il par prononcer d'une voix déformée par un halo grandiose, rouge, magnétique, tandis que ses yeux se teintaient de tâches orangées et folles. Un dévoreur pouvait-il usurper un Dieu ? Absolument.

Sobek aimerait être canonisé et devenir Conjurateur




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
Guérisseuse

Alienor

Messages : 74
Expérience : 1038
Féminin Âge RP : 22

Politique : 00
Métier : Bûcheronne - Compagnon
Titres:
 

(Eidunn, griffonne d'Alienor [Modifié], +200, v+200, Vitesse macabre : Les debuffs de vitesse (équipements, pouvoirs, météo, etc.) n'ont aucun effet sur le propriétaire. En contrepartie, les buffs de vitesse n'ont pas non plus d'effet sur lui/elle)

Stats & équipements
Vitalité:
785/785Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (785/785)
Vitesse: 348
Dégâts: 389

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyMar 16 Fév 2021 - 12:26
Séparation du contenu
☼ ☼ ☼

Du soleil nait la lumière et de la lumière nait le pouvoir.

Mais que faire de ce pouvoir ? D’aucuns dise qu’un tel don devrait servir à éradiquer la vermine, purifier le monde de toute corruption, détruire les ténèbres pour que tout ne soit que lumière.

Mais si le dragon noir Morkez m’avait offert cette magie, cette affinité à la lumière solaire. Est-ce vraiment pour accomplir ce dessein ? Le feu doré donne autant la vie qu’il peut la prendre et en tant que purificatrice je devrais pouvoir mettre à profit ces facettes de ma magie.
Toutes ses facettes.

D’un pas assuré, la démarche droite et fière dans ma tenue blanche et doré, je traversais le long couloir menant à la salle du conseil. Ma grande cape claquant à chacun de mes pas, s’ouvrant en un halo divin qui découvrait mes habits de combat flamboyant, le métal doré avait était parfaitement lustré et les cuirs des attaches cirés.

J’avais voyagé, vue plusieurs civilisations et combattu diverses créatures indignes du seul véritable Dieu. Toutes batailles offrent son lot de blessés, innocents, retrouvés là au mauvais endroit au mauvais moment.

Pourtant, le dragon noir est miséricordieux et la tâche qui m’incombe et de la faire transparaître dans mes actes. J’ai soigné les blessés, mis fin aux souffrances des mourants. Achevé mes ennemis et ouvert les yeux aux non-croyants.

Les portes s’ouvrirent sur mon passage, ils étaient là, sur leurs sièges surélevés à me toiser de leur hauteur.

« Le feu sacré du dragon brûle en moi, j’ai accompli ma mission et me voilà devant vous. J’ai découvert qui je suis et ce que je suis. Je suis prête à rejoindre officiellement les rangs des purificateurs.
Je suis la miséricorde de Morkez.
»

Des hochements de tête approbateurs, quelques applaudissements formels. Le conseil approuva ma décision et mon rôle dans les rangs des purificateurs.

☼ ☼ ☼

Je voudrais être guérisseuse




Du soleil nait la lumière et de la lumière nait le pouvoir.



Alienor parle en : D3A54F
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyMer 17 Fév 2021 - 2:28
Séparation du contenu
@Razja : Tu deviens donc Animiste, tu gagneras désormais 10 points de stats/niveau. Tu pourras désormais invoquer une ou plusieurs âmes (selon ton niveau) qui pourront t'aider et te protéger en combat. Tu peux utiliser les sceptres, tonfas, épées, dagues, boucliers et les équipements défensifs standards. Ton inventaire est désormais pourvu d'un récolteur d'âmes, qui te fait gagner 10 points/stats toutes les 100 âmes récoltées. Tu gagnes enfin 75 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bonnes invocations !




@Cthonyak Chathoth : Tu deviens donc Animiste, tu gagneras désormais 10 points de stats/niveau. Tu pourras désormais invoquer une ou plusieurs âmes (selon ton niveau) qui pourront t'aider et te protéger en combat. Tu peux utiliser les sceptres, tonfas, épées, dagues, boucliers et les équipements défensifs standards mais ton inventaire est limité à deux places. Ton inventaire est désormais pourvu d'un récolteur d'âmes, qui te fait gagner 10 points/stats toutes les 100 âmes récoltées. Tu gagnes enfin 75 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bonnes invocations !




@Sobek E. Grey : Tu deviens Conjurateur, tu gagneras désormais 7 points de stats/niveau. Tu pourras utiliser les arbalètes, les lances, les faux, et les armées sacrées capables de voler des capacités. En outre, les sceaux de vitalité de niveau sont plus efficaces de 50%. Tu peux acheter tes équipements dans la Boutique des conjurateurs. Tu gagnes enfin 90 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bonnes conjurations !




@Alienor : Tu deviens Guérisseuse, tu gagneras désormais 10 points de stats/niveau. Tu pourras désormais utiliser le dé soin à la place d'un dé d'attaque, et utiliser deux porte-bonheur au lieu d'un au cours d'un même combat. Tu peux utiliser les sceptres, tonfas, épées, dagues, boucliers et les équipements défensifs standards. Tu gagnes enfin 70 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bons soins !




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Toz
Corrompu

Corrompu
Toz

Messages : 32
Expérience : 754
Masculin Âge RP : Plus de 500 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
425/425Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (425/425)
Vitesse: 386
Dégâts: 7%

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyDim 21 Fév 2021 - 21:22
Séparation du contenu
Quelle histoire, encore, je vous jure... J'ai l'impression que ça n'arrive qu'à moi, ces choses-là. Hihi ! Laissez-moi donc vous raconter le tout. Il était une fois, un petit, mais tout-puissant et tout beau, gobelin mort-vivant, alias un Perrack. Libéré du joug de son maître, le vieux Motch', et s'étant tranquillement installé avec ces champignons dans une grotte des marais Hukutav, il menait depuis la belle vie, cherchant à agrandir sa précieuse collection et s'évertuant à créer de nouvelles mixtures pour son plus grand plaisir, accompagné d'une merveilleuse calebasse démoniaque. Quel terme horrible, tout de même, alors qu'elle est toute mimi ! Enfin bref, voilà un peu le cadre, passons à la suite.

En ce jour de malheur, eheh, ce fameux Perrack très intelligent profitait pleinement d'une nouvelle potion, sautillant et dansant à travers ses marais chéris, restant loin de ces horribles serpents humanoïdes allergiques aux inconnus. Tout lui faisait un grand sourire joyeux et le saluait sur son passage. Les insectes, la mousse, les mares vaseuses, les bestioles plus grosses, et même le ciel et ses nuages blancs ! Alors ce petit être ne pouvait pas résister à leur rendre la pareille, leur souriant à son tour, et venant même les chatouiller et les caresser. Étrangement, ceux qui le pouvaient semblaient partir très vite. Ils devaient fuir quelque chose, mais je ne sais absolument pas quoi, il n'y avait rien qui faisait peur ou sentait mauvais dans le coin, pourtant...

Quoi qu'il en soit, il s'était approché d'un point d'eau plus grand que les autres, et vit un alligator très sympathique. En effet, comme tout le reste, il lui faisait un grand rictus accueillant, de toutes ses dents pointues, alors, de la même façon, le petit génie s'était rapproché pour le grattouiller gentiment. Le souci, c'est que la réponse fut un peu trop chaleureuse à son goût ! En effet, voilà que le reptile lui croqua le bras, le brisant en petits morceaux pendant tristement sous sa puissante mâchoire, et se met à tourner... Tourner... Tourner... Pendant que sa victime s'accrochait à son bras, mais se faisait cogner un peu partout, et réduire en un corps flottant incapable de bouger le moindre orteil... Pour il ne savait quelle raison, peut-être son goût beaucoup trop raffiné pour lui, il le lâcha tout aussi vite, et s'éloigna.

Voilà ce qui s'est passé ! Au cas où, bien sûr, cet être supérieur ayant subi ça, c'est moi, Toz... Je n'ai rien senti du tout, ô bonheur, hihi ! Par contre, le tournis, lui... C'est mon talon que je touche de ma main la plus valide ? Boarf, je préfère ne pas y penser. Ce qui est magique, c'est que même en ce moment je garde mon sourire et ma bonne humeur, lâchant des fous rires de temps à autre. Je suis là, à la surface de l'eau, bercé par ses mouvements, à attendre désormais que ma petite régénération héritée de la magie du vieux Motch' fasse son office... Je cesse soudainement mes rires, réalisant l'horreur qui va tomber sur moi d'ici peu de temps. Noooon ! Malheeeeur ! Elle est vraiment très lente ! Je vais prendre des jours et des jours à me remettre comme neuf ! Mais dans cet état... Je ne peux pas attraper ma gourde, et encore moins boire à son goulot... Je vais finir par être sobre !! Il n'aurait pas pu avoir pire situation... Même Poupouille ne peut pas m'aider, puisque je l'ai laissé garder la grotte !

Alors que je commence à larmoyer sur mon triste état, redoutant le moment où mes champignons ne feront plus effet, j'aperçois un mouvement dans l'eau, du coin de l’œil. Eh bien, il doit vraiment avoir envie de câlins pour que ce fichu alligator revienne me voir ! Je n'arrive même plus à rire ! J'essaie alors de bouger malgré tout, de me concentrer. Il doit bien avoir un moyen de me sortir de là ! Je crois que quelques-uns de mes membres, ou morceaux de membres, arrivent à gesticuler, mais ce n'est pas trop ça... Je me concentre plus fort encore, focalisant mes pensées sur ma peur, sur mon puissant désir de grignoter un champignon en plus, et là, je finis par apercevoir de petits éclairs verdâtres longer mes bras, partant vers le ciel. Ça fait déjà trois fois que ça me le fait ! Eheh, oui, qu'est-ce que vous croyez, ce n'est pas parce que les dernières fois je m'en suis moqué comme de ma première paire de chaussettes, que je ne m'en suis pas souvenu !

Je sens le ciel s’alourdir au-dessus de moi et vois des nuages noirs le recouvrir, menaçants, parcourus de lumières zébrant sa surface. Le vent se lève et la pluie commence à m'arroser. Comme si je n'étais pas assez mouillé comme ça ! Des éclairs continuent de me parcourir les membres et de disparaître là-haut, alors que j'insiste à vouloir bouger. Qu'est-ce que je fais ? Ça vient de moi ? Ou de la magie qui m'anime ? Ahahah ! Aurais-je hérité d'un pouvoir du vieux moche ? Le reptile trop collant s'approche dangereusement. Je le vois ouvrir grand sa gueule, comme s'il essayait de crier « cââââlin ! », mais je n'en ai plus envie ! Le tonnerre retentit, résonnant dans tous les marais.

« Désolé, mon gros, je ne veux plus de tes marques d'affection ! Oh non ! Barre-toi ! »

Le miracle se produit alors. La foudre, violente, percutante, aussi verte que mes petits éclairs, frappe le reptile de plein fouet, alors qu'il n'était plus qu'à quelques mètres de moi !

« Blblblblblblblbl !!! »

Wouuuh ! Un coup de foudre, ça réveille ! Même si c'est court, ça fait bien plus d'effet que mes décoctions ! Je trouverais peut-être un moyen d'allier les deux... Quoi qu'il en soit, ça l'a calmé, cette bestiole !

« Ah ! Bien fait pour toi ! Hihi ! »

Sauf que ça ne m'a pas sorti de cette situation, au final... Je m'apprête à recommencer à désespérer, lorsque je me rends compte que ce n'est pas fini. En effet, du cadavre fumant, plein de petites lumières vertes, tel des lucioles, en sortent, et viennent se faire aspirer par mon corps. Hihi, ça chatouille ! Je sens alors une nouvelle énergie m'envahir. Je m'illumine sous mes yeux ébahis et je me vois me régénérer, me reformer, reprendre mon apparence originale. Ah oui, c'était bien mon talon que je touchais ! Ahah ! C'est tellement bien ! Je me relève alors, comme si de rien n'était, et sors de cette maudite flotte, essorant ma robe et mon bonnet comme je le peux.

La première chose que je fais après ça, c'est boire une bonne rasade de ma potion. Chacun ses priorités, n'est-ce pas ? La deuxième, c'est réfléchir à toute cette histoire... Même si je n'ai pas de souvenirs de ma vie avant celle de Perrack zombi, j'ai pu acquérir des connaissances diverses au fil de ses siècles, surtout au contact du vieux. Clairement, c'est moi qui ai créé ce temps, qui est déjà en train de revenir à la normale, d'ailleurs, ensoleillé avec quelques nuages d'un blanc trop pur à mon goût. Mais c'est aussi moi qui ai absorbé l'énergie de cet alligator, comme si mon corps se délectait des dégâts qu'il avait subis. Je me mets à danser de joie, content de ne pas avoir attendu des semaines pour pouvoir me relever, mais aussi d'avoir découvert des pouvoirs ! Si j'allie le tout, je peux donc être un très puissant magicien corrompu ! Il faut que je travaille pour perfectionner ça, ça peut être tellement génial. Allumer un feu ? Pouf, un éclair ! Il fait trop chaud ? Pouf, un peu de vent, de pluie, voire de neige ! Hihihihi ! Mais rentrons d'abord à la maison, ma gourde est presque vide !



[Demande de devenir corrompu possible grâce aux achats dans l'échoppe à Top-site, si tout est bon !]




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 17b97611

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Rp_113Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Rp_212
Revenir en haut Aller en bas
Cylicia Condoris
Chapelaine de l'Ordre du Sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 968
Expérience : 4127
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Compagnon
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
2106/2106Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (2106/2106)
Vitesse: 444
Dégâts: 1311

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyJeu 25 Fév 2021 - 20:38
Séparation du contenu
Puella Magi


La nuit était sombre dans les forêts entourant le Lac Fresha. D'épais nuages faisaient pleuvoir une pluie diluvienne sur l'escouade composée de notre héroïne et ses trois soeurs d'armes. Voilà plusieurs heures qu'elles étaient à la poursuite d'un groupe d'Exécuteur. Qu'avaient-ils fait? Elles n'en savaient rien, mais connaissait assez bien leur engeance pour savoir que leurs crimes passés étaient aussi impardonnable que la nature de leur engeance. Telle était la nature de ces jeunes fanatiques et pas même la puissance des éléments déchainés ne pouvaient arrêté cette mission sacrée à leur regard biaisé. Epuisée mais déterminer, Cylicia finit tout de même par arrêter cette course de deux claquement de langue. En l'espace d'un instant, les jeunes femmes formèrent un triangle autour de notre héroïne. Plusieurs carreaux d'arbalètes partirent, blessant Cerise à l'épaule, alors que la jeune femme lançait son incantation.

Par la Lumière de Sainte Bertrice,
Par la Sainte et Juste fureur de Morkez,

Tout en disant ces paroles, elle avait sortit son épée et s'apprêta apparemment à se suicider sur place en se transperçant le coeur. Nul doute que, tout Exécuteur qu'ils fussent, leurs ennemis furent désarçonnés par ce spectacle incongru.

Je t'invoque, Ô Sainte lame d'Harpinis!
Que mes ennemis deviennent braises,
Ainsi t'implore ta disciple,
Par la pureté du Sacrifice!

Le geste sacrilège fut alors posé et, au moment même où la pointe son épée allait atteindre son coeur par toute la force de sa conviction, une force mystique vint l'arrêtée. Une lumière intense sortit alors de sa plaie, repoussant ce geste absurde et semblant contrôler sa lame plus que sa propre main. Des éclairs jaillirent alors de cette arme qui semblait pourtant assez banale. La lumière éclatante de ceux ci révéla alors les positions ennemis, terrés dans la nuit. Les soeurs Macarons se mirent en mouvement malgré que notre héroïne n'en avait pas encore terminer.

- CRÊVE HERETIQUE!!!!

L'un des Exécuteur, planqué dans un arbre au dessous d'elle, avait finit par écouter sa propre foi et s'était jeter sur son ennemie, lourde erreur dont l'engeance Strygienne ne se lasse pas. Cylicia eut le temps d'esquiver cette attaque impromptue et d'ainsi mettre fin à son rituel.

Gladium sacro, HARPINIS!!!

C'était bien la première fois que notre héroïne vu la peur dans le regard de ses abhorrés Stryges-Noirs, mais cela n'affecta en rien la mission divine qu'elle s'était donné. Elle leva alors l'épée sacrée et l'abattit sur son ennemi à une distance improbable. Un éclair divin sortit alors de la pointe de l'arme, venant frapper de plein fouet l'Exécuteur. Trancher en deux par la taille, le pauvre était mort sous le choc. Cylicia regard alors en direction de Cannelle qui se débattait et fit de même avec son adversaire. Ainsi, la victoire n'était plus qu'une question de temps et, bientôt, il serait temps de rentrer à la Tour Blanche et de laisser ces cadavres fumants où étaient leur place, dans la boue.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour une fois, c'était au tour de Cylicia d'être convoqué par le Haut-Prêtre du Sacrifice. Généralement, c'était plutôt elle qui lui demandait audience afin d'avoir la permission d'user de rituels interdits car autodestructeurs. Tout en se demandant ce qu'il pouvait bien lui vouloir, elle frappa aux impressionnantes portes de son bureau.

- Entre Cylicia, finit par dire le Haut-Prêtre au bout de quelques instants.

Elle s'inclina comme il se devait devant son éminence et s'approcha, attendant ses instructions.

- Assied toi donc ma chère enfant... Nous avons à  parler de choses forts sérieuses.

Cylicia prit place l'esprit serin. Elle menait sa vie de la manière la plus noble qui soit, ceci même parmi les Stryges-Blancs, et donc elle n'avait nul crainte d'un reproche car elle était en total accord avec ses principes de bonté.

- Je vous écoute, Haut-Prêtre, dit-elle en une seconde révérence.

Le Haut-Prêtre fixa un instant Cylicia dans les yeux, comme si il essayait de sondée son âme, ou plus précisément une faiblesse en celle-ci. Il finit par soupirer et se mit dans une position plus confortable.

- Apparemment, tu aurais réussi à "donner sens" au Sacrifice de l'Apôtre Harpinis?...

- Oui messire, dit-elle en hochant la tête, l'étude de ses Litanies, et sans doutes le lien qui nous unissait, aura eut raison de ce mystère...

Le Haut-Prêtre sourit à moitié, il semblait quelque peu inquiet.

- Mh... Néanmoins, le rituel que tu as utiliser aurait bien put te coûter la vie... C'était là un risque de trop que tu as pris. Et si celui-ci n'avait pas fonctionner?

De toute son austérité, Cylicia répondit :

- Si je puis me permettre, Haut-Prêtre, risquer sa vie est chose courante chez nous, Purificateurs, et je n'avais à ce moment plus aucuns doutes sur la volonté d'Harpinis. Toute Apôtre qu'elle fut, son geste était finalement bien en accord avec les principes du Grand Dragon Noir, et n'avait pour but que de me protéger...

Notre jeune héroïne ne pouvait s'empêcher d'avoir le coeur lourd en pensant à son maître ainsi mort. Elle avait penser son geste absurde et avait réussi à faire son deuil, mais la vérité découverte sur son sacrifice n'avait fait que remuer le couteau dans la plaie.

- Ces paroles sont bien dignes de toi... Et sur cela, je n'ai rien à te dire. Il y'a néanmoins certaines vérités que tu te dois d'entendre et qui, j'en suis persuadée, t'ont échappée jusque là. Je ne pense pas que tu sois naïve, loin de là, mais ta détermination à aider ton prochain t'empêches clairement de voir ce qui te concerne directement...

Intriguée, Cylicia ne dit mot et préféra laisser continuer le Haut-Prêtre qui, par politesse, lui avait laisser le temps de poser ses questions.

- Ma chère Cylicia, cela fait quelque temps que notre Ordre garde un oeil sur toi... Depuis que tu es revenue de la tour noire précisément. Avant cela, il faut le dire, tes comportement auto-mutilatoires étaient quelque peu dérangeante pour nous, car nos chers concitoyens ne pouvaient s'empêcher de faire un rapprochement avec l'Ordre... Enfin, tout en est-il que, depuis, tu es revenue avec cet étrange don, tu as rejoins les Dragonniers, tu as été disciple d'un Apôtre et voilà que maintenant tu sembles être en possession d'une véritable Relique qui, par ailleurs, est apparue grâce à toi...

Cylicia, qui commençait à se poser de plus en plus de questions, finit par s'exprimer.

- Où donc voulez vous en venir, Haut-Prêtre? Exceptée la bénédiction que j'ai reçue dans cette infâme tour, tout le reste n'a été le fruit que du hasard et je me sens bien chanceuse d'être encore en vie à l'heure actuelle...

- C'est bien simple Cylicia, tes aventures ont depuis quelques temps fait naitre certaines fantasmagories dans l'esprit de bien des croyants. Au début, j'avais moi-même du mal à prendre celles-ci au sérieux... Mais mes discussions avec le Gardien de la Foi, bénit soit-il, m'ont ouvert les yeux. L'on dit, et il me semble que la chose est fort probable au vue des événements qui ont jonchés ta vie, que tu serais la prochaine Sainte Vivante à voir le jour...

La nouvelle tomba dans le crâne de Cylicia comme un coup de massue. Une brève introspection de sa vie ne pouvait que conforter cette vision mais, elle en était persuadée, il y'avait là méprise. Le Haut-Prêtre voyait bien que la jeune oiselle ne pouvait prendre au sérieux cette théorie et la rassura dans sa façon de penser.

- Enfin, tout cela n'est qu'une hyptohèse... Mais en tant que Haut-Prêtre du Sacrifice, ainsi que par la volonté du Gardien de la Foi, je me dois de prendre les dispositions qui s'imposent.

Là, Cylicia commençait à avoir peur de la suite de cette discussion malgré, qu'effectivement, elle n'avait rien à se reprocher. Sa liberté d'agir et de voyager lui était cher et elle ne voulait pas qu'on la traite différemment d'un autre. Au contraire, toute sa vie avait été construite pour que le malheur des autres finisse sur ses épaules, parce-qu'elle s'en sentait simplement capable et que son coeur, malgré ses défauts, était d'une pureté rare.

- Je te promeut donc dès à présent Chapelaine de l'Ordre du Sacrifice. Nous t'avons sélectionner les meilleurs Purificateurs pour ta garde personnels et... Cylicia?

Des larmes coulaient sur les joues de notre héroïne. Larmes qui, visiblement, n'étaient en rien faites de joie. Elle rassembla toute son énergie pour ne pas sangloter et réussit à répondre en gardant sa dignité intacte.

- Tout ce que j'ai toujours voulu être, c'est Purificatrice... Je me sens très bien comme je suis avec les soeurs Macarons... Le lien qui nous unis est fort et je ne l'échangerais pour rien au monde. Quant à votre histoire de garde, je ne suis pas idiote au point de ne pas me rendre compte qu'il s'agit là d'espionnage! Avec tout le respect que je vous doit, Haut-Prêtre...

- SILENCE!!!

La voix du Haut-Prêtre résonna dans la pièce, laissant Cylicia bouche-bée.

- Tu es une enfant de Morkez, tu as suivies la digne voie des Purificateurs et étudiée si bien les écritures que l'on t'a accorder le titre de Prêtresse sous mon Ordre... Et voilà qu'aujourd'hui tu serais prête à désobéir et remettre les décisions de la Tour Blanche en question?!

C'est là que notre douce héroïne craqua, elle se prit la tête dans les mains et fini par pleurer de tout son être.

- Cependant, j'entends bien ton désarrois... Je serais un bien misérable adorateur si je te forçais de la sorte... Alors, comme tu voudras, je te laisserais continuer avec les soeurs Macarons, et je te laisse la liberté dont tu jouissais jusqu'à présent...

Cylicia reprit espoir et sécha alors ses larmes.

- De toute façon, tes rapports ont toujours été fidèles à la réalité de ce que j'en ait entendu, savoir où tu en es ne sera pas difficile... Fait au moins preuve de bon sens et cesse de mettre ainsi ta vie en danger...

Cylicia hocha la tête telle une enfant devant ce ton compassionnel.

- L'avenir nous dira bien quel était ton destin... Il y'a cependant un point sur lequel je ne peux transiger... Pour éviter de continuer à faire parler de toi, tu devras te faire plus humble sur tes dons, pourquoi ne pas reporter le voile que tu arborais autrefois par exemple? Afficher ainsi le miracle dont tu as été la source, risque de te mettre en péril toi, ainsi que la Foi des nôtres si notre hypothèse s'avérait inexacte. Au cas où nous tromperions, mieux vaut que notre peuple ne soit pas au courant de ces suppositions en lieux si hauts placés...

- Bien sûr Haut-Prêtre, qu'il en soit ainsi... Merci pour votre infini compassion, puisse le Seigneur Morkez être avec vous...

- Et avec toi aussi Cylicia... Va maintenant, et prends le temps de penser à tout cela à tête reposer... Je me rends bien compte qu'il s'agit là d'un grand changement pour toi et ta vision des choses.

Cylicia remercia encore le Haut-Prêtre et s'en alla, suivant ses ordres. Elle ne savait encore rien de l'avenir qui l'attendait et préférait ne pas y penser. Chaque année qui passait lui accordait son lot de responsabilité supplémentaire et la jeune femme commençait à se demander si elle arriverait à supporter tout cela. Enfin, elle prit le partis de ne pas penser à ces suppositions qui n'avaient pour effet que flatter son égo et de se concentrer sur son objectif premier : la mise à mort des Stryges-Noirs.

[Cylicia change de classe pour devenir Conjuratrice + si possible que ce rp sert de passage en vicomtesse]
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6690
Expérience : 6092
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
4732/4732Demande de classe/de changement de classe - Page 11 242396barresante02  (4732/4732)
Vitesse: 788
Dégâts: 3555

Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 EmptyVen 5 Mar 2021 - 0:35
Séparation du contenu
@Toz : Tu deviens Corrompu, tu gagneras désormais 20 de vitalité, 5 de vitesse, 1% de dégâts. Tu pourras utiliser les armes et équipements corrompus, ainsi que lancer le dé corrompu qui te permet de régénérer ta vitalité à hauteur de tes dégâts. En outre, ton inventaire est réduit à deux places. Tu peux acheter tes équipements dans la Boutique secrète. Tu gagnes enfin 90 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bonnes corruptions !




@Cylicia Condoris : Tu deviens Conjuratrice, tu gagneras désormais 7 points de stats/niveau. Tu pourras utiliser les arbalètes, les lances, les faux, et les armées sacrées capables de voler des capacités. En outre, les sceaux de vitalité de niveau sont plus efficaces de 50%. Tu peux acheter tes équipements dans la Boutique des conjurateurs. Tu gagnes enfin 95 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bonnes conjurations !

PS : je vais voir dans l'autre sujet pour Vicomtesse.

Bonnes conjurations !




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Contenu sponsorisé




Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 11 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Demande de classe/de changement de classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Organisation :: Bureau des réclamations-