AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ludmila
Le Monde de Dùralas a précisément 2726 jours !
Dùralas, le Sam 17 Avr - 15:55
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
-15%
Le deal à ne pas rater :
-200€ sur ce PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
1099 € 1299 €
Voir le deal

 

 Demande de classe/de changement de classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Doemino
Habitant(e)

Doemino

Messages : 77
Expérience : 928
Féminin Âge RP : 27

Politique : 00
Métier : Bûcheronne - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Demande de classe/de changement de classe - Page 12 644535barresante01420/420Demande de classe/de changement de classe - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (420/420)
Vitesse: 146
Dégâts: 9%

Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 12 EmptyDim 7 Mar - 2:01
Séparation du contenu
Musique d'ambiance:
 

- Moi je dis que même si toi tu bois coupé à l’eau, tu danseras sur la table avant nous !
- Peuh ! Ce qu’il faut pas entendre, renifla Doemino en détournant le regard. Je peux aisément vous aligner tous autant que vous êtes. Évidemment, si vous tournez à la tisane au lait…
- Rappelle moi, insista son camarade de patrouille en approchant de sa gnomette lui arrivant approximativement aux hanches. La dernière fois, combien de bouteille qu’il t’a fallut avant de commencer à chanter ?
- Une seule, grinça l’intéressée dont les joues s’empourprèrent. Mais la prochaine fois j'te promet, s'toi qui...

Un choc sourd ébranla soudain la fanfaronne qui tituba quelques pas en avant. Clignant des yeux d’incompréhension, elle baissa le regard sur la pointe écarlate dépassant de son ventre, juste sous la cage thoracique. En un instant, un silence stupéfait était tombé sur le groupe. Immédiatement brisé par la gnome qui eut un haut-le-cœur en faisant un pas de plus, un goût métallique lui inondant le palais. La douleur irradia brusquement de son abdomen, tétanisant l’aventurière qui s’effondra de côté.

- Une embuscade ! s’écria Oldrak en tirant son épée du fourreau. On nous attaque ! On…

Sa phrase fut coupée net par un impact spongieux. Tombée le visage vers l’orée des bois, Doemino ne pouvait voir ses compagnons. Seulement entendre le chaos soudain s’emparant de la patrouille. Les cris de panique. Les pas confus martelant le sol.

- Mes… mes jambes, balbutia-t-elle en s’efforçant le baisser son menton. Je sens… mes jambes…

Horrifiée, elle leva une main tremblante en direction de ses pieds qu’elle pouvait voir. Mais qu’elle ne pouvait plus sentir. Elle plia les doigts d’impuissance, incapable de bouger le moindre orteil. Un coup à l’omoplate la fit glisser en avant, lui arrachant un gémissement d’agonie comme un nouvel élan de souffrance lui déchirait le ventre. Son regard se fit trouble. Elle avait froid. Une pression sourde pulsait à ses oreilles, assourdissant le fracas des armes autour d’elle. Doemino sentit un liquide chaud ruisseler par terre et s’écouler entre ses doigts comme le monde basculait irrémédiablement de travers.

*


Baignant dans un matelas cotonneux, la halfeline rouvrit lentement un œil. Des silhouettes dansaient autour d’elle. Derrière celles-ci, de sombres montagnes pointues et effilées grimpaient à l’assaut du ciel orangé. Un chant abstrait berçait sa conscience, tendrement murmuré au creux de l’oreille.

Doemino était si fatiguée… les voix du chœur essayaient de l’aider à se rendormir, mais en fait, cela aurait été plus facile si elles s’abstenaient… dans un souffle, elle tenta de réclamer le silence...

Une seconde, les chants se turent. Puis quelqu’un tira la couverture, exposant la gnomette au froid ambiant. Elle grelotta de protestation.

- Celle-ci respire encore, cracha une voix rauque d’un ton mielleux avant d’écarter tendrement une mèche de cheveux de son front.

Un éclat de lumière vint l’éblouir une seconde, accompagné du chuintement qu’elle aurait reconnut entre milles. Celui de la plume d’acier de Callie que l’on sort de son fourreau de velours. Maman était là…

- Retiens ta lame, ordonna une voix plus douce.
- Mais elle va crever de toute façon ! Laisse moi au moins savourer le..

La première silhouette s’éclipsa de son champ de vision sans terminer sa phrase. Rapidement, celle de Callie vint prendre sa place, penchée au-dessus de sa fille. Elle lui caressa affectueusement la joue et l’arête du nez. La lueur écarlate qu’elle discerna dans son regard était nouvelle par contre. Cela lui allait plutôt bien.

- ...aman, murmura Doemino.

Ce à quoi celle-ci gloussa d’amusement.

- On l’emmène. Si elle respire encore en arrivant au camp, elle me permettra de tester le rituel.
- Et si elle crève en chemin ?
- On aura de la naine au dessert.

*

Doemino dodelinait de la tête, incapable de luter contre ses parents. Pendant un temps infini ils lui avaient fait traverser le ciel, parlant et riant, l’empêchant de dormir. A présent, mère lui inclina la tête en arrière, puis la força à ouvrir la bouche. Se laissant faire, la halfeline avait l’étrange impression d’être une poupée entre ses mains. Etait-elle retombée en enfance ? Pourquoi Maman voulait-elle...

- Avale ça, déclara Papa. J’suis sûr qu’il en ont pas de meilleures chez les barbus. Tenez la bien !

S’esclaffant, le khazarien lui versa la mixture entre les lèvres. Doemino manqua s’étouffer et ingurgita de travers. Elle toussa et essaya de se débattre, mais la poigne de maman était trop forte : nez pincé et mâchoire bloquée, elle fut contrainte de déglutir la décoction lui brûlant la langue. Puis la gorge. Étouffant et hoquetant, elle cligna des yeux, cherchant à capter le regard de sa mère en implorant que cesse ce supplice. Mais elle ne parvint qu’à discerner des prunelles écarlates et amusées par sa détresse avant que les larmes ne lui brouille la vue.

- , termina Zook en s’écartant. En voilà une grande fille.

Aussitôt une main vint se plaquer sur ses lèvres, l’empêchant de régurgiter. Le souffle court et l’estomac à l’envers, Doemino se débattit faiblement contre la prise de la calligraphe. Jusqu’à ce qu’après un temps infini le monde ne bascule à nouveau sans dessus-dessous.

*

L’horrible sensation de se faire aspirer les entrailles ramena la prisonnière délirante à la conscience. Hoquetant et les yeux grands ouverts, elle tomba nez à nez avec les villageois affairés autour d’elle. Partageant son étonnement, les montagnards à peau vert grisâtre la dévisagèrent un instant. Puis l’un d’eux s’écarta sans un mot en emportant la flèche qu’il venait de lui extraire du ventre.

Se sentant à nouveau défaillir, incapable de rester assise, Doemino se laissa aller en arrière. La lumière diffuse de la lune lui piquait les yeux, mais elle grimaça et s’efforça de rester éveillée. Elle dormait depuis trop longtemps.

- Tu te réveilles au meilleur-parfait moment, ricana la voix du mastiff.

Il s’agissait du chien des voisins. Un énorme chien de garde qui leur servait à garder leur troupeau de brebis en sécurité. Mais bizarrement, son pelage avait viré de jaune-doré à grisâtre...

- Cela va être succulent-magnifique à écouter-savourer ! se réjouit-il
- Ecarte-toi vermine, gronda toutefois son père en repoussant le museau de l’animal approchant la gnome.

Entrant dans son champ de vision, il s’immobilisa un instant avant de tendre les doigts vers sa poitrine. Assez pour que la halfeline remarque que ses yeux bleu clair brillaient d’un éclat écarlate. N’était-ce pas sa mère qui avait eut ces yeux plus tôt ? Elle ne savait plus... Également, son long nez pointu avait laissé place à deux fentes au-dessus d’une bouche aux lèvres fines. D’ailleurs, n’avait-il pas grandit ? Cela faisait des années qu’elle…

- Papa… lâcha-t-elle comme il soulevait au-dessus d’elle l’amulette nacrée qu’il lui avait confié.

Les braises écarlates jonglèrent entre elle et le colifichet relié à son cou. Sans un mot, il serra les doigts et broya celui-ci. De petits éclats rebondirent sur la peau de son visage. Elle dû tourner la tête en protestant quand l’un d’entre eux lui glissa dans l’œil.

- Portez-la au bain, ordonna-t-il platement. Ensuite j’extrairais son intégrité.

Secouant la tête, Doemino grimaça comme le ciel étoilé emplissait à nouveau son champ de vision. Allongée, elle retrouva l’agréable sensation de voler parmi les nuages. Son corps était léger. Comme si elle ne pesait qu’une plume. Du bout des orteils à la pointe des oreilles, elle se sentait…

L’éclaboussure eut l’effet d’un électrochoc. En un instant, elle se retrouva comme plongée dans un bain d’huile chauffée, chaque centimètre de sa peau exposée à la matière bouillante. C’était comme si des milliers d’aiguilles s’étaient plantées dans sa peau. Des aiguilles qui se tortillaient les unes contre les autres pour s’enfoncer plus profondément que leur voisine. Hurlant, elle expira le peu d’air de ses poumons et de ce fait avala le liquide trouble dans lequel on l’avait plongé. Puis, à nouveau, le néant l’enveloppa d’une étreinte réconfortante.

*

Le monde cessa progressivement de tanguer autour de Doemino. Elle cligna des yeux avant de se redresser, puis lever une main devant elle. Après quelques seconde, elle put la discerner sans plus que ses contours ne soient flous. Se tournant de côté, elle balaya son environnement du regard.

Le soleil commençait à baisser, mais elle n’aurait su dire quel jour l’on était. Assise sur une table, les pieds pendus dans le vide, elle se trouvait au beau milieu d’un camp crasseux. Ici et là allaient des créatures un peu plus grandes qu’elles. Sans doute des gobelins. Personne ne lui prêtait attention. La plupart des peaux-vertes portaient des pièces d’armures mal agencées et ayant connues des jours meilleurs. Les observer poussa la halfeline à s’examiner elle-même. Sa propre cuirasse lui avait été retirée : elle ne portait que des haillons et son ventre nu était exposé. Elle découvrit une cicatrice blanchâtre sous ses côtes du côté gauche qui n’était pas là dans ses souvenirs, bien que ces derniers soient confus.

Les voix de deux personnes captèrent son attention et elle se tourna de côté pour les identifier. Le premier inconnu était affublée d’une longue robe sombre, une capuche rabattue empêchant Doemino de voir ses traits. Son interlocuteur était bien moins imposant, mais plus que les gobelins. Penché en avant, son museau bougeait nerveusement à chaque syllabes prononcées.

- Je ne comprends-saisi toujours pas pourquoi avoir gaspillé les composants pour une minus-gamine, susurra la créature voûtée et couverte de fourrure. Elle ne servira à…
- Tu aurais voulu expérimenter sur un géant adulte je présume, coupa calmement la personne encapuchonné.

Celle-ci se tourna vers Doemino qui put voir son visage pour la première fois. La peau de son visage était plaquée contre les os de son crâne, pratiquement desséchée. Son nez n’était que deux fentes et ses joues manquaient, révélant ses dents et tendons en-dessous. Mais malgré cette apparence, c’est sur son regard que l’observatrice s’attarda. Un regard calculateur, rouge et luisant de curiosité. Il reprit comme elle se détournait, silencieuse :

- Il s’agit de notre premier spécimen. Nous ne savons pas dans quelle mesure le rituel a fonctionné. Dans quelle mesure ses... facultés... se sont développées. Sera-t-elle obéissante ? Sa conscience va-t-elle…

Il soupira sans terminer sa phrase.

- Tant d’efforts-sacrifices, se plaignit à nouveau le rongeur. Tout cela pour un mort-vivant de plus…
- Un mort intelligent et capable d’initiative... corrigea la personne aux yeux rouge. Un mort capable de passer le sort de l’enchanteur. De fouler le monde extérieur et rester lié au Maître.
- Mais comment savoir-deviner si cela a fonctionné ? Tu vas la botter-jeter hors de la foret ?

Ce à quoi il haussa les épaules en revenant à la halfeline.

- Commençons déjà par le lui demander.

En quelques pas, il se plaça face à elle. Mais elle ne soutint pas son regard, préférant regarder ses pieds balançant dans le vide. C’était étrange. Elle avait l’impression que, dans un rêve récent, elle ne pouvait plus les bouger…

- Guerrier Damné, grinça le nécromant à l’aventurière déchue pour réclamer son attention. Qui sers-tu ?

Lentement, Doemino cessa d’observer ses orteils. Elle releva la tête. Son regard désormais luminescent fixait non pas son interlocuteur, mais un point vague à l’horizon. Dans un souffle, presque mécanique, elle murmura :

- Motch… Hollow.




Doemino ne sera  pas Guerrière. Elle ne le sera jamais. On vient de lui dérober cet avenir et tout ce qu'elle possédait. Elle sera Corrompue

Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Dbshyb10

Spoiler:
 




Slots RP 2/2


Doemino s'exprime en #2dddd7
avatars credits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6567
Expérience : 6045
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Demande de classe/de changement de classe - Page 12 644535barresante014722/4722Demande de classe/de changement de classe - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (4722/4722)
Vitesse: 778
Dégâts: 3545

Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 12 EmptyDim 7 Mar - 22:52
Séparation du contenu
@Doemino : Tu deviens Corrompue, tu gagneras désormais 20 de vitalité, 5 de vitesse, 1% de dégâts. Tu pourras utiliser les armes et équipements corrompus, ainsi que lancer le dé corrompu qui te permet de régénérer ta vitalité à hauteur de tes dégâts. En outre, ton inventaire est réduit à deux places. Tu peux acheter tes équipements dans la Boutique secrète. Tu gagnes enfin 95 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ton RP.

Bonnes corruptions !

PS : pas de souci pour les stats "sans classe" pour ton combat !




Demande de classe/de changement de classe - Page 12 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org En ligne
Soren
Voleur

Soren

Messages : 81
Expérience : 640
Masculin Âge RP : 16 ans

Politique : 00
Métier : Forgeron - Apprenti
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Demande de classe/de changement de classe - Page 12 644535barresante011470/1470Demande de classe/de changement de classe - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1470/1470)
Vitesse: 563
Dégâts: 527

Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 12 EmptyHier à 21:36
Séparation du contenu
Ambiance d'une chaude journée dans le centre de Dùralas:
 

Aaaah... Stellerae. Comme il fait chaud à... mais bien sûr qu'il fait chaud partout dans le désert de Harena ! Tout le monde est au courant et tout le monde s'acclimate de gré ou de force à cet environnement aride. Certains voyageurs néanmoins, ont bien du mal à se faire à la chaleur qui se veut parfois insupportable à la capitale. Un voyageur qui souffre de la chaleur, est un voyageur bien moins vigilant. Et les prédateurs de la capitale sont nombreux et tout aussi dangereux que dans une autre région de Dùralas bien que d'une tout autre nature.

Soren était de cette catégorie, celle des vils criminels des bas-fonds de la cité qui font du mal pour pouvoir être bien. Néanmoins, Soren se détache de ces animaux impitoyables qui s'en prendraientt à n'importe qui de plus faible qu'eux. Soren a une ligne de conduite, un code qu'il fait tout pour la respecter. C'est important pour lui et il y tient. En réalité, ce n'est pas vraiment le cas. Ce n'est que Soren qui se limite lui même à ce qu'il peut faire et ne peut pas faire. Ou plutôt ce qu'il veut faire ou pas. Pourquoi s'en prendre à une vieille femme tout à fait modeste alors qu'on pourrait soulager un riche marchand de quelques-uns de ses biens les plus coûteux ? C'est ce qu'on appelle l'ambition. Voilà ce qu'est Soren, un prédateur ambitieux. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que sa faim est insatiable.

Nous retrouvons notre prédateur alpha allongé sur un toit où un petit muret lui offrait un tout petit espace d'ombre pour se reposer.

- Aaaah... Fais chauuuuuuuuuuud làààààà..-

Un prédateur donc, dans son environnement naturelle.

Puis, le bruit d'un cliquetis comme deux bracelets s'entrechoquant en contrebas. Un simple petit bruit qui sorti Soren de son combat interminable contre la chaleur ambiante. Comme un geste instinctif et naturel, il releva la tête ainsi que le haut de son corps en portant son regard dans la direction d'où provenait le bruit comme un carnivore guettant l'occasion de s'abattre sur sa proie. Une femme, assez riche visiblement au vu de ses habits et des bijoux qu'elle porte fièrement. Il remarqua néanmoins qu'un autre prédateur était déjà sur le coup, tenant sa proie en filature. Un autre voleur, peut être encore plus mal intentionné que Soren l'était déjà. Il fallait prendre une décision rapidement. C'est ce qu'il fit.

Il vient s'accrocher au bord au toit avant de se laisser tomber sur une haute caisse poser sur le sol. Sautant de celle-ci pour se rattraper habilement sur le sol avant de prendre à son tour en filature à la fois la proie et le second prédateur. Les rues étaient bondées et il devenait difficile de s'assurer de ne pas les perdre au milieu de cette foule. La femme et le voleur semblaient se diriger vers l'allée principale néanmoins, quelques rues plus loin. C'est ce qui semblait le plus logique, alors Soren changea de direction et se mit à courir dans quelques ruelles. Il faut dire qu'il connait la ville comme sa poche, il connait les raccourcis et quasiment chaque ruelles de la cité. Il sait comment atteindre la rue principale avant eux, mais il fallait être rapide. Très rapide. Une minute lui suffit pour rejoindre la rue principale, peu avant la femme et l'homme qui la menaçait sans qu'elle le sache.

A bonne allure, il se rapprocha d'eux. De face cette fois, bien que la femme ne semblait pas calculer le moins du monde ce qui était entrain de se passer autour d'elle. Soren arriva face à elle.

Il trébuche. Oui, tout simplement. Il tombe en cognant l'épaule de la femme et faisant tomber le voleur derrière elle au moment précis où il tentait de subtiliser sa bourse ou un quelconque objet de valeur qu'elle gardait précieusement sur elle.

- Oh pardon... suis-je bête... AU VOLEUR ! CET HOMME A ESSAYÉ DE VOLER CETTE FEMME !

- Attends quoi ?! Tu vas voi..- répondit le voleur avant de se faire couper.

Soren lui porta un coup de poing à la joue alors qu'une passante armée d'un sceau en bois commença à lui assener quelques coups dans le ventre bien suivi par quelques autres personnes. Un passage à tabac en règle, mais certainement mérité. Voler n'est pas bon après tout.

La femme s'approcha de Soren pour le remercier en lui glissant quelques pièces dans la main qu'il range immédiatement dans sa petite sacoche accroché à sa ceinture.

- Merci énormément, prends ces pièces en guise de remerciement.

- C'était pas nécessaire mais j'accepte avec plaisir ! Je suis juste arriver par hasard au bon endroit, au bon moment ! Je vous embête pas plus, j'ai une petite course à faire.

Soren s'éloigna pendant que la femme reprit sa route de son côté. Il afficha un sourire stupide sur le visage en empruntant une petite ruelle pour s'éloigner de la rue principale.

- Finalement, j'ai fais une bonne action. Boarf, ça fait pas de mal de temps en temps. J'étais venu pourquoi déjà ?

Par curiosité, il mettra la main dans sa poche de pantalon. Il en sorti un bracelet en or qui, il en était sûr, devait clairement valoir un bon prix.

- Ah. Oui, c'est vrai. On se refait pas j'imagine. Voleur un jour, volera toujours.



[Soren devient un Voleur. Ou plutôt, il l'a toujours été. Il a ça dans le sang.]
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6567
Expérience : 6045
Masculin Âge RP : 36

Politique : 296
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Dragonnet magique de Dilon Deraborne (+600, 150, v+400 ; +{nombre_inscrits} stats/tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Demande de classe/de changement de classe - Page 12 644535barresante014722/4722Demande de classe/de changement de classe - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (4722/4722)
Vitesse: 778
Dégâts: 3545

Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 12 EmptyAujourd'hui à 1:03
Séparation du contenu
@Soren : félicitations tu deviens Voleur. Tu gagneras désormais 10 de vitalité/20 de vitesse/15 de dégâts par passage de niveau, et tu recevras -lors des combats normaux- le double d'or que tu devais recevoir à la base. Tu utilises les équipements standards.

Tu gagnes également 100 points d'expérience et 20 pièces d'or pour ce bon RP.


Bons méfaits ! :ninja: (tu as déjà commencé avec ce pauvre voleur volé...)




Demande de classe/de changement de classe - Page 12 1496547651-banniere
Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Drapea12 - Dragonnier de Bronze Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org En ligne
Contenu sponsorisé




Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Demande de classe/de changement de classe   Demande de classe/de changement de classe - Page 12 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Demande de classe/de changement de classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Organisation :: Bureau des réclamations-